Testabilité des services Web

par Issam Rabhi

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Michel Misson.

Soutenue le 09-01-2012

à Clermont-Ferrand 2 , dans le cadre de École doctorale sciences pour l'ingénieur (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec Laboratoire d'Informatique, de Modélisation et d'Optimisation des Systèmes (équipe de recherche) et de (LIMOS) Laboratoire d'Informatique- de Modélisation et d'optimisation des Systèmes (laboratoire) .

Le président du jury était Marie-Christine Fauvet.

Le jury était composé de Fatiha Zaïdi, Hacène Fouchal, Sébastien Salva, Patrice Laurençot.

Les rapporteurs étaient Fatiha Zaïdi, Hacène Fouchal.


  • Résumé

    Cette thèse s’est attaquée sous diverses formes au test automatique des services Web : une première partie est consacrée au test fonctionnel à travers le test de robustesse. La seconde partie étend les travaux précédents pour le test de propriétés non fonctionnelles, telles que les propriétés de testabilité et de sécurité. Nous avons abordé ces problématiques à la fois d’un point de vue théorique et pratique. Nous avons pour cela proposé une nouvelle méthode de test automatique de robustesse des services Web non composés, à savoir les services Web persistants (stateful) et ceux non persistants. Cette méthode consiste à évaluer la robustesse d’un service Web par rapport aux opérations déclarées dans sa description WSDL, en examinant les réponses reçues lorsque ces opérations sont invoquées avec des aléas et en prenant en compte l’environnement SOAP. Les services Web persistants sont modélisés grâce aux systèmes symboliques. Notre méthode de test de robustesse dédiée aux services Web persistants consiste à compléter la spécification du service Web afin de décrire l’ensemble des comportements corrects et incorrects. Puis, en utilisant cette spécification complétée, les services Web sont testés en y intégrant des aléas. Un verdict est ensuite rendu. Nous avons aussi réalisé une étude sur la testabilité des services Web composés avec le langage BPEL. Nous avons décrit précisément les problèmes liés à l’observabilité qui réduisent la faisabilité du test de services Web. Par conséquent, nous avons évalué des facteurs de la testabilité et proposé des solutions afin d’améliorer cette dernière. Pour cela, nous avons proposé une approche permettant, en premier lieu, de transformer la spécification ABPEL en STS. Cette transformation consiste à convertir successivement et de façon récursive chaque activité structurée en un graphe de sous-activités. Ensuite, nous avons proposé des algorithmes d’améliorations permettant de réduire ces problèmes de testabilité. Finalement, nous avons présenté une méthode de test de sécurité des services Web persistants. Cette dernière consiste à évaluer quelques propriétés de sécurité, tel que l’authentification, l’autorisation et la disponibilité, grâce à un ensemble de règles. Ces règles ont été crée, avec le langage formel Nomad. Cette méthodologie de test consiste d’abord à transformer ces règles en objectifs de test en se basant sur la description WSDL, ensuite à compléter, en parallèle, la spécification du service Web persistant et enfin à effectuer le produit synchronisé afin de générer les cas de test.

  • Titre traduit

    Web services testability


  • Résumé

    This PhD thesis focuses on diverse forms of automated Web services testing : on the one hand, is dedicated to functional testing through robustness testing. On the other hand, is extends previous works on the non-functional properties testing, such as the testability and security properties. We have been exploring these issues both from a theoretical and practical perspective. We proposed a robustness testing method which generates and executes test cases automatically from WSDL descriptions. We analyze the Web service over hazards to find those which may be used for testing. We show that few hazards can be really handled and then we improve the robustness issue detection by separating the SOAP processor behavior from the Web service one. Stateful Web services are modeled with Symbolic Systems. A second method dedicated to stateful Web services consists in completing the Web service specification to describe correct and incorrect behaviors. By using this completed specification, the Web services are tested with relevant hazards and a verdict is returned. We study the BPEL testability on a well-known testability criterion called observability. To evaluate, we have chosen to transform ABPEL specifications into STS to apply existing methods. Then, from STS testability issues, we deduce some patterns of ABPEL testability degradation. These latter help to finally propose testability enhancement methods of ABPEL specifications. Finally, we proposed a security testing method for stateful Web Services. We define some specific security rules with the Nomad language. Afterwards, we construct test cases from a symbolic specification and test purposes derived from the previous rules. Moreover, to validate our proposal, we have applied our testing approach on real size case studies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Clermont-Ferrand).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.