Biomarqueurs pronostiques et prédictifs des CBNPC de stades précoces : étude moléculaire de l'essai de phase 3 IFCT 0002

par Emmanuel Bergot

Thèse de doctorat en Recherche clinique, innovation, technologie, santé

Sous la direction de Gérard Zalcman.

Soutenue en 2012

à Caen .


  • Résumé

    L’objectif de ce travail de thèse était d’analyser selon un plan statistique rigoureux et conforme aux recommandations REMARK, le caractère pronostique et/ou prédictif de 18 biomarqueurs moléculaires et de l’expression de la β-Tubuline de Classe III (TUBB3) chez les patients avec CBNPC de stade I-II inclus dans l’essai de phase III de chimiothérapie péri-opératoire IFCT-0002. La méthylation du promoteur de RASSF1A et l’expression de TUBB3 se sont avérées de puissants facteurs pronostiques indépendants de survie. Nous avons mis en évidence pour la première fois le caractère prédictif indépendant de la méthylation de RASSF1A sur la survie sans récidive des patients traités par une chimiothérapie à base de carboplatine-paclitaxel versus ceux traités par cisplatine-gemcitabine. Ce lien potentiel a été étayé sur le plan biologique, par la mise en évidence de la modification du phénotype de lignées de cellules épithéliales bronchiques immortalisées, secondaire à l’invalidation de RASSF1A par ARN-interférence, en rapport avec une redistribution de la tubuline. Par ailleurs, nous avons confirmé sur le plan expérimental le lien statistique retrouvé entre K-RAS et l’expression de TUBB3, puisque la déplétion de la protéine K-RAS par deux transfection de petits ARN-interférents spécifiques, et l’inhibition pharmacologique des effecteurs de la voie de signalisation de K-RAS (Raf, MEK, PI3-K), entraîne une diminution de l’expression de la TUBB3 dans ces mêmes lignées. A l’inverse, les altérations de l’EGFR prises individuellement ou en association (mutation, augmentation du nombre de copies du gène et polymorphisme de l’intron 1A) ne semblent ni pronostiques ou prédictives.

  • Titre traduit

    Prognostic and predictive biomarkers in early non-small cell lung cancer : molecular study of the IFTC 0002 trial


  • Résumé

    The aim of this thesis was to assess according to a rigorous statistical analysis and consistent with the REMARK recommendations, the prognostic and/or predictive value of 18 molecular biomarkers and the β-Tubulin class III (TUBB3) expression in patients with stage I,II NSCLC included in the phase III IFCT 0002 trial of perioperative chemotherapy. RASSF1A promoter methylation and TUBB3 expression were strong independent prognostic factors of survival. We described for the fist time the independent predictive value of RASSF1A methylation for disease free survival in patients treated with paclitaxel-carboplatin compared to patients treated gemcitabine-platin. This potential link was confirmed by the morphological change observed in immortalized bronchial epithelial cells with cytoskeleton tubulin redistribution after RASSF1A invalidation with two short hairpin interfering RNA. The statistical correlation observed between TUBB3 high content and K-RAS mutations was confirmed by biological studies. Indeed, K-RAS SiRNA-mediated depletion and pharmacological inhibitors of K-RAS downstream effectors (Raf, MEK, PI3-K), were shown to downregulate TUBB3 expression in these same cell lines. Conversely, individual or associated molecular EGFR alterations (mutations, high gene copy number, intron 1A polymorphism) were not prognostic or predictive.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (266 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 245-265

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Madeleine Brès (Santé).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 12 CAEN 3138
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 10115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.