Transformations urbaines et composition sociale de l’espace à Florence (Italie) entre 1950 et 2000

par Sabrina Jean

Thèse de doctorat en Géographie physique, humaine, économique et régionale

Sous la direction de Jean-Marc Fournier et de Pierre Petsimeris.

Soutenue en 2012

à Caen .


  • Résumé

    L’étude des transformations urbaines à Florence (Italie) entre les années 1950 et 2000 a été réalisée en prenant en compte l’évolution des formes urbaines ainsi que de la composition sociale de la ville. Comment s’est organisée la croissance urbaine ? Quels ont été les jeux d’acteurs dans les politiques publiques d’aménagement et de logement à l’échelle nationale et dans leur mise en œuvre à l’échelle locale ? Quel a été le poids des structures urbaines anciennes dans le développement de la ville et la réorganisation socio-fonctionnelle de l’espace intra-urbain ? Quelle importance les choix d’aménagement résidentiels ont eu sur les divisions socio-spatiales ? Pour répondre à ces questions, nous avons analysé la délocalisation fonctionnelle, la désurbanisation tout comme la posture et les stratégies des acteurs publics en matière d’urbanisme pour endiguer le départ des activités et des habitants. En effet, les années de déclin urbain sont caractérisées par le retour des acteurs publics locaux dans l’organisation sociale et fonctionnelle des espaces intra-urbains. De plus, Florence est caractérisée par le développement de projets urbains complexes et innovants pour affronter une perte importante d’habitants, particulièrement issus des classes moyennes et modestes. Les choix et les modes de localisation des populations à Florence sont liés à une combinaison complexe de motivations entre offre de logements, emplois et modes de vie. Il n’y a eu table-rase ni des populations présentes avant l’urbanisation de masse puis la désurbanisation, ni de l’ensemble des pratiques socio-spatiales des populations urbaines mais une évolution entre modernité et localisme. Ce qui est à l’œuvre, c’est l’émergence d’un nouvel équilibre social qui engendre des passages de crise et de rupture, des conflits et des ajustements, et qui contribue également à l’élaboration d’une nouvelle carte sociale de Florence

  • Titre traduit

    Urban changes and social structure of space in Florence from 1950 to 2000


  • Résumé

    The urban changes in Florence (Italy) between 1950 and 2000 have been studied by considering the evolution of urban forms as well as the social structure of the city. What were the steps and processes of the urban growth? How have stakeholders’ interactions impacted the national public policies for country planning and housing, and their implementation on the local level? Have the former urban structures influenced the urban growth and the new socio-functional organization of urban space? How did the decisions regarding housing development influence the socio-spatial divisions? In order to answer those questions, we have analyzed on the one hand the functional relocation and the disurbanization. On the other, we examined the position and strategies of public players as regards urban planning with the objective to contain the exodus of activities and inhabitants. The intervention of public players in the social and functional organization of urban areas is indeed characteristic for the period of urban decline. Florence is also characterized by the development of complex and innovative projects which aim to face the loss of inhabitants, especially those from middle and working classes. The populations’ choices and ways of location in Florence are linked to a complex combination of motivations that relate to housing, employment, and ways of living. The population that was living there before the mass urbanization and disurbanization has not entirely disappeared, nor has its socio-spatial behavior. What occurred is an evolution combining modernity and local legacy. A new social equilibrium is progressively emerging bringing with it temporary crisis, ruptures, conflicts, and adjustments. This process contributes to design a new social map of Florence

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (410 p.)
  • Annexes : Bibliogr.p.379-396

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2012 JEAN B

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3593
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.