L'influence des pressions institutionnelles sur le comportement stratégique des entreprises : une taxonomie empirique des Business Models des sociétés de services en logiciels libres francophones

par Khaireddine Mouakhar

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Albéric Tellier.

Soutenue en 2012

à Caen .


  • Résumé

    M. Mouakhar se propose d’étudier la manière dont des normes idéologiques, issues des racines communautaires de l’open source, influence la stratégie des sociétés de services informatiques spécialisées dans le logiciel libre (SSLL). La problématique traitée met en perspective l’historique de ce secteur, qui s’est d’abord développé à l’écart de la logique marchande avant de la réintégrer, ce qui ne va pas sans créer des tensions. En s’appuyant notamment, d’abord, sur les travaux de M. W. Peng, l’auteur synthétise les apports des approches néo-institutionnelles et leur articulation avec les approches de l’analyse stratégique d’origine économique. En partant ensuite, des travaux de D. North, M. Mouakhar nous amène à l’influence de l’idéologie sur les choix stratégiques, puis développe le concept de règles en partant des travaux de J. D. Reynaud. Cette première partie de la thèse articule les différentes approches qui vont servir de base au modèle théorique. Les résultats qui ressortent de cette analyse font clairement apparaître trois catégories, les «sociétaires », les « diplomates » et les « profiteurs ». Le fait que la deuxième soit la plus nombreuse indique qu’il y a bien une évolution forte du monde du logiciel libre vers une logique davantage marchande mais que la majorité des acteurs en respecte les règles fondamentales. Une prolongation qualitative des résultats quantitatifs obtenus fondée sur la réalisation d’une étude de cas par classe de SSLL détectées dans l’optique a permis, d’une part, de revenir sur quatre éléments faisant le lien avec l’approche néo-institutionnelle et, d’autre part, de caractériser le Business Model de ces entreprises à travers l’approche RCOV

  • Titre traduit

    The influence of pressure on the institutionnal strategic behaviors : an empirical taxonomy open source software companies (OSSC) Business Models


  • Résumé

    Mr. Mouakhar proposes to examine how standards ideological roots from the open source community, influence the strategy of IT services company specializing in open source software (SSLL). The problem addressed puts into perspective the history of this area, which was first developed away from the logic of the market before the return, which is not without creating tension. Relying in particular, first, on the work of MW Peng, the author summarizes the contributions of neo-institutional approaches and their articulation with strategic approaches to the analysis of economic origin. Starting then, the work of D. North, M. Mouakhar brings us to the influence of ideology on policy choices and develops the concept of rules starting from the work of JD Reynaud. This first part of the thesis articulates the different approaches that will be the basis for the theoretical model. The results that emerge from this analysis clearly show three categories, "members", the "diplomats" and "profiteers. " That is the second most numerous indicates that there is a strong evolution of the free software world to a more logical market but the majority of the players respect the basic rules. An extension of results based on a study of cases per class SSLL detected in the optical allowed one hand, to return four elements linking with the neo-institutional on the other hand, characterize the business model of these companies through RCOV approach

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (459 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p382-416. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN D 2012 MOUAKHAR B
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH – 2012, MOUA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.