L'intention entrepreneuriale des jeunes artistes : le cas des étudiants des écoles d'art de Bretagne

par Garlonn Bertholom

Thèse de doctorat en Science de gestion

Sous la direction de Robert Paturel.

Le président du jury était Thierry Lévy-Tadjine.

Le jury était composé de Robert Paturel, Thierry Lévy-Tadjine, Mohamed Bayad, Olivier Torrès-Blay, Sandrine Emin.

Les rapporteurs étaient Mohamed Bayad, Olivier Torrès-Blay.


  • Résumé

    Loin de l’image romantique de l’artiste dénué de tout sens des réalités, tous les secteurs des arts mettent aujourd’hui en place des débats où au terme d’artiste s’adjoint fréquemment celui d’entrepreneur pour qualifier la transformation des activités artistiques. Acteurs majeurs de l’économie créative, les artistes suscitent un intérêt grandissant de la part des observateurs et des chercheurs. Parallèlement, l’encouragement de l’entrepreneuriat dans l’enseignement supérieur et particulièrement dans les filières non commerciales, constitue un enjeu majeur de dynamisation des économies occidentales. Afin d’accompagner ces débats, nous avons étudié la formation des intentions entrepreneuriales des jeunes artistes pour mieux cerner leurs composantes ainsi que les eprésentations sous-jacentes au désir d’entreprendre chez ce public particulier. Trente et un entretiens ont été réalisés auprès d’étudiants des écoles d’art de Bretagne. Les analyses de contenu ont permis de déceler un lien significatif entre l’identité artistique des étudiants et leur intention de créer leur structure. Les résultats permettent d’identifier les différentes composantes de l’intention entrepreneuriale des jeunes artistes ainsi que les représentations sur lesquelles elles se fondent. La discussion des résultats permet, enfin, de montrer que la construction d’une identité artistique forte et la construction d’une intention entrepreneuriale évoluent conjointement et se renforcent mutuellement.

  • Titre traduit

    Young artists' entrepreneurial intents


  • Résumé

    Far from the romantic image of the artist which lacks all sense of reality, today there ismuch discussion about the term artist being frequently linked to that of entrepreneur in allsectors of the arts to reflect the transformation in artistic activities. As major players in thecreative economy, artists are provoking a growing interest among observers and researchers. At the same time, the policy of developing entrepreneurship as a specific discipline in higher education - particularly in non-business studies – constitutes a major challenge to stimulate Western economies. In order to make a contribution to the discussion, we studied and analyzed the development of young artists’ entrepreneurial intentions and the social representations underlying that development.We conducted thirty-one interviews with students in arts schools in Brittany. The findings show a significant link between the artistic identity of the students and their entrepreneurial intent. They also enable us to identify the specificities of that intent. Lastly, the findings show that the building of a strong artistic identity and the construction of an entrepreneurial intent jointly mature and reinforce each other.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.