Des centres de magasins d’usine aux villages de marques : nouvelles traductions du concept, nouvelles localisations, nouveaux enjeux territoriaux

par Caroline Lamy

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de René-Paul Desse.

Soutenue le 21-12-2012

à Brest , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Institut de géoarchitecture (laboratoire) .

Le président du jury était Nathalie Lemarchand.

Le jury était composé de René-Paul Desse, Nathalie Lemarchand, Jean Soumagne, Lionel Prigent, Michela Frattini.

Les rapporteurs étaient Nathalie Lemarchand, Jean Soumagne.


  • Résumé

    Des magasins d’usine accolés aux sites de fabrication apparus au début du XXe siècle jusqu’aux « villages » de marques actuels, le concept commercial a suivi différentes formes et l’évolution de leurs localisations rend compte d’un détachement des sites industriels au profit d’une logique territoriale « hors sol ». Ces facteurs mettent en lumière le passage d’un concept à l’origine industriel, devenu un produit commercialo-touristique. La naissance du concept puis sa « mise en tourisme » trouvent toutes deux leurs origines aux Etats-Unis. Leurs importations en Europe n’ont pas reproduit à l’identique la formule américaine mais ont suivi des modèles s’en inspirant de plus en plus fortement, notamment par le biais de la montée en puissance des opérateurs anglo-saxons qui figurent parmi les leaders incontestés du marché européen. L’annonce de projets de villages de marques suscite quasi-systématiquement de vives tensions entre leurs opposants et leurs défenseurs, révélant que les enjeux territoriaux liés à ces équipements sont nombreux. La multiplication des projets est notamment favorisée par une demande croissante des élus dans un contexte de mise en compétition des territoires. Cette situation, qui constitue une réelle opportunité pour les opérateurs, aboutit depuis peu à la création de partenariats public-privé destinés à tirer profit de la présence des centres de marques en favorisant les synergies avec leur territoire d’implantation, notamment en couplant le tourisme commercial avec d’autres types de tourisme. Cette thèse vise à mettre en lumière le développement et l’évolution du concept commercial en Europe ainsi que leurs implications en matière de nouveaux enjeux territoriaux.

  • Titre traduit

    From Factory outlet shops to outlet villages : new aspects of the retail concept, new locations, new territorial stakes


  • Résumé

    From Factory Outlet shops located on manufacturing sites which appeared at the beginning of the 20th century to the current outlet “villages” today, this distinct retail concept has followed various forms in its evolution. There has been a detachment from locations on industrial sites for a strategic improvement creating, a new territorial logic which is targeted on an agglomeration of brands in modern purpose built buildings with good access and facilities. These factors show the evolution of a concept originally adjacent to a manufacturing base, it has become a distinct retail and tourist product. The birth of the retail concept and its “touristification” finds its origins in the United States. The import of which into Europe drew reference from the American formula but followed new models inspired by Anglo-Saxon developers who created a different style and they now appear among the uncontested leaders of the European market. However, the announcement of new outlet projects, even after 20 years still arouse quasi-systematically deep tensions between the opponents and the defenders of the concept, revealing that the territorial stakes of these centres are multiple. The increase of the number of projects is favoured in particular by an increasing demand of the elected representatives in a context of competition between territories. The current situation constitutes a real opportunity for developers, and it has recently involved the creation of public-private partnerships. Their intended goal is to benefit from the setting-up of outlet centres by favouring the positive elements within their territory, in particular by coupling retail tourism with other forms of leisure tourism. This research aims to study the development and the evolution of the outlet concept in Europe as well as their implications regarding new territorial stakes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.