Les connaissances mobilisées par les enseignants dans l'enseignement des sciences : analyse de l'organisation de l'activité et de ses évolutions

par Alain Jameau

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Maryline Coquidé-Cantor et de Ghislaine Gueudet.


  • Résumé

    Notre travail porte sur le thème des connaissances professionnelles mobilisées par les enseignants pendant la préparation et lors de la mise en œuvre de leur enseignement. Notre étude se déroule dans le contexte de l’enseignement des sciences expérimentales. Nous y étudions les connaissances des enseignants et leurs évolutions. Notre approche théorique articule la didactique des sciences et la didactique professionnelle avec comme cadre d’analyse des connaissances des enseignants, le concept de PCK (Pedagogical Content Knowledge), les connaissances pédagogiques liées au contenu. Nous avons élaboré une méthodologie spécifique, associant le chercheur et des binômes de professeurs, afin notamment de saisir l’écart entre la préparation des enseignements et leur mise en œuvre. A partir de cet écart nous définissons des incidents critiques qui sont la base du corpus que nous analysons. Nous identifions les connaissances en jeu, et indiquons comment le concept de PCK s’articule avec celui de schème. Lorsque les enseignants traitent d’un sujet au moyen des démarches d’investigation, ils mobilisent des types de connaissances spécifiques, et mettent en place des pratiques différentes, selon qu'ils travaillent au premier ou second degré. Nous montrons qu’il y a une relation entre ces connaissances et la régulation rétroactive de l’activité qui permet à l’enseignant d’ajuster sa préparation. Nous modélisons une forme d’acquisition d’expérience.


  • Résumé

    Our work focuses on the theme of professional knowledge mobilized by teachers in their lesson preparations and implementation in class. Our study takes place in the context of the teaching of experimental sciences. We study the knowledge of teachers and the evolutions of this knowledge. Our theoretical approach articulates science education and professional didactics; it also retains, for the analysis of teachers' knowledge, the concept of PCK (Pedagogical Content Knowledge). We have developed a specific methodology, involving the researcher and teachers organized in pairs, to observe the gap between the preparation of lessons and their implementation. From this gap, we define critical incidents: they are the basis of the corpus that we analyzed. We identify the knowledge involved, and we indicate how the concept of PCK articulates with the concept of scheme. When teachers use inquiry-based science teaching (IBST), they mobilize specific knowledge and they implement different practices, depending on their work at primary or secondary school. We show that there is a relationship between knowledge and retroactive control that allows the teacher to adjust his/her preparation. We propose a theoretical model, for a form of acquisition of professional experience.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.