Analyse et comparaison des stratégies d’internationalisation des banques

par Jessy Troudart

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Éric Lamarque.

Soutenue le 06-12-2012

à Bordeaux 4 , dans le cadre de École doctorale de droit (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Institut de recherche en gestion des organisations (équipe de recherche) .

Le président du jury était Joanne Hamet.

Le jury était composé de Éric Lamarque, Joanne Hamet, Boualem Aliouat, Catherine Karyotis.

Les rapporteurs étaient Boualem Aliouat, Catherine Karyotis.


  • Résumé

    Les stratégies d’internationalisation des banques européennes sont-elles efficaces ? Cette thèse analyse le lien entre l’internationalisation des banques et leur performance. L’objectif étant de vérifier s’il existe des modalités d’implantation qui expliquent les écarts de bénéfices entre les établissements bancaires européens. Nous nous focalisons sur trois types de stratégies d’implantation : l’installation de filiales, les alliances ou partenariats avec des entreprises étrangères et les fusions et acquisitions transfrontalières. Parmi les filiales étrangères nous distinguons les filiales qui portent l’enseigne du groupe de celles qui portent un autre nom. Cette distinction nous permet d’analyser l’impact sur la performance du choix de garder ou non l’enseigne du groupe lors du déploiement international. Nos résultats montrent qu’il existe bien des modalités expliquant des différences de rentabilité entre les établissements. En effet, il semble qu’une implantation via des filiales portant le nom du groupe bancaire ait un impact négatif sur la performance. Par ailleurs, nous avons aussi relevé que la réalisation de partenariats transfrontaliers dans plus de dix secteurs différents n’est pas bénéfique pour la banque.

  • Titre traduit

    Analysis and comparison of bank's internationalization strategies


  • Résumé

    Are European banks’ cross-border strategies effective? This thesis analyzes the relationship between European banks’internationalization strategies and their performance. We investigate whether there are internationalization strategies that explain differences between European banks’ profits. We focus on three types of implementation strategies: at first, the installation of subsidiaries, then, alliances or partnerships with foreign companies and last but not least, cross-border mergers and acquisitions. Among foreign subsidiaries we distinguish those which carry the the group’s brand from those which carry a different name. This distinction allows us to analyze the results a bank can expect by keeping its company name while expanding overseas. Our results show that there are strategies that explain differences in profitability between institutions. Indeed, it appears that internationalization through subsidiaries with a brand perspective has a negative impact on performance. In addition, we also note that the implementation of cross-border partnerships in more than ten different sectors is not beneficial for the bank.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.