Une analyse de l'impact de chocs extérieurs et de réformes de politique commerciale sur la pauvreté et l’inégalité en Uruguay

par Carmen Estrades

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Antoine Bouët.

Le président du jury était Emmanuel Petit.

Le jury était composé de David Laborde-Debucquet, Marcelo Olarreaga.

Les rapporteurs étaient Jean-Christophe Bureau, Sébastien Jean.


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'évaluer différents chocs extérieurs et des réformes de politique commerciale sur une petite économie ouverte comme l'Uruguay, en mettant l’accent sur la compréhension des canaux de transmission des chocs vers la répartition des revenus et la pauvreté. Plus précisément, j'évalue deux chocs externes –la récente crise financière et une augmentation des prix alimentaires et pétroliers- et une réforme de politique commerciale: la négociation d'un accord de libre-échange entre le Mercosur et l'Union Européenne. Pour ce faire, j’applique différents modèles d'équilibre général (EGC): deux modèles statiques uni-pays et un modèle global dynamique, MIRAGE-HH, qui comprend une désagrégation des ménages. Les modèles EGC sont combinées avec des techniques de microsimulation: microsimulation non-paramétrique et méthode «micro-accounting». Comme les chocs extérieurs peuvent avoir un impact négatif sur la pauvreté en Uruguay, j’évalue aussi les options politiques visant à atténuer cet impact négatif. Les résultats montrent que les canaux de transmission des réformes de politique commerciale et des chocs extérieurs sont divers et complexes et ils peuvent avoir des effets opposés sur la pauvreté. Ils mettent également en évidence le fait que l'impact sur les différents groupes de population n'est pas uniforme. Dans certains cas, les chocs positifs sur l'économie peuvent encore nuire à des groupes de population. Dans la plupart des cas, les groupes affectés négativement sont les populations déjà vulnérables ayant peu de ressources pour faire face à ces chocs. Pour cette raison, il est important d'évaluer aussi des réponses politiques pour éviter cet impact négatif sur les pauvres.

  • Titre traduit

    Analyzing the impact of external shocks and trade policies on poverty and inequality in Uruguay


  • Résumé

    The aim of this dissertation is to evaluate different external shocks and trade policies on a small open economy such as Uruguay, making an emphasis in understanding the channels of transmission of the shocks to income distribution and poverty in the country. Specifically, I evaluate two external shocks –the recent financial crisis and an increase in food and oil prices- and one trade policy –the negotiation of a free trade agreement between MERCOSUR (conformed by Argentina, Brazil, Paraguay and Uruguay) and the European Union. For doing so, I apply different general equilibrium models: two different static single country models and one global dynamic model, MIRAGE-HH, which includes household disaggregation. The CGE models are combined with microsimulation techniques: non-parametric microsimulations and micro-accounting methods. Results show that the channels of transmission of trade policies and external shocks are diverse and complex and they may have opposite effects on welfare and poverty. They also highlight the fact that the impact on different population groups is not even. In some cases, positive shocks on the economy may still harm population groups. In most cases,iiithey are the already vulnerable population who count with fewer resources to counteract negative shocks. For this reason, it is important to also evaluate policy responses to prevent this negative impact on the poor.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.