Analyse comparative de la fécondité des adolescentes en Afrique subsaharienne

par Ndèye Binta Dieme

Thèse de doctorat en Démographie

Sous la direction de Christophe Bergouignan.

Le président du jury était Chantal Blayo.

Le jury était composé de Cheikh Tidiane Ndiaye.

Les rapporteurs étaient Michèle Dion, Maryse Gaimard.


  • Résumé

    Le plus souvent, les études sur les adolescents en Afrique Subsaharienne ne portent que sur quelques pays et ne permettent pas toujours de généraliser les conclusions à l’ensemble de la zone subsaharienne. D’ailleurs, ce travail , qui couvre 24 pays de cette zone, n’a pas non plus permis d’établir des profils de fécondité adolescente basés sur la situation géographique des pays. En effet, l’hétérogénéité des pays en matière de fécondité précoce a été mise en évidence. Hétérogénéité qui, en fait, le reflet de pratiques et de traditions différentes entre les pays en matière de nuptialité. La maternité survenant essentiellement dans le cadre d’une union, le mariage précoce constitue le principal facteur de la fécondité précoce. Les pays ayant le calendrier nuptial le plus tardif ont aussi une très faible fécondité adolescente. Toutefois, le recul du mariage précoce dans tous les pays ne s’est pas accompagné d’une baisse aussi importante de la fécondité précoce soit du fait d’une arrivée plus rapide des premières naissances après le mariage, soit en raison d’une croissance des naissances hors mariage, signe de mutations sociales importantes dans les sociétés africaines. La croissance de l’urbanisation et de la scolarisation contribue à retarder l’entrée en union alors que l’âge au premier rapport sexuel évolue plus faiblement. En conséquence une sexualité de plus en plus prémaritale se développe au fil des générations.

  • Titre traduit

    Comparative analysis of adolescent fertility in Sub-Saharan Africa


  • Résumé

    Most often, studies of adolescents in Sub-Saharan Africa include only a few countries and do not always generalize the findings to the entire sub-Saharan zone. Moreover, this work, which covers 24 countries in the region, has also failed to establish profiles of adolescent fertility based on the geographical location of countries. Indeed, the heterogeneity of the country's early fertility has been demonstrated. Heterogeneity, in fact, reflect different practices and traditions between countries in terms of marriage. Maternity occurring mainly in the context of a union, early marriage is the main factor of early fertility. The countries with the schedule the later marriage also have a very low adolescent fertility. However, the decline of early marriage in all countries was not accompanied by a decrease in early fertility as important either because of a faster arrival of first births after marriage, either because of growth of births outside marriage, a sign of significant social change in African societies. The growth of urbanization and schooling helps to delay the entry into union while the age at first intercourse evolves more slowly. Consequently sexuality increasingly premarital develops over generations


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.