Le droit des produits de santé en Afrique de l'Ouest : le cas du Bénin et du Sénégal

par Rachel Sainhoundé Koukpo

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Mamadou Badji et de Michel Bélanger.

Soutenue le 07-06-2012

à Bordeaux 4 en cotutelle avec l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar , dans le cadre de École doctorale de droit (Pessac, Gironde) .

Le président du jury était Jean de Gaudusson.

Les rapporteurs étaient Catherine Maurain, Samba Thiam.


  • Résumé

    Le médicament est un produit de consommation particulier ayant une multiple vocation.Biens spécifiques porteurs de risques par essence, sa répartition ne peut être laissée au seul jeudu marché. Ils doivent être évalués aussi bien à priori qu’à postéri et durant toute leur viecommerciale. Produit actif nécessaire à la santé, ils comportent de nombreux risques. Latotalité du cycle (production, dispensation, récupération) de tout produit de santé doit être trèsétroitement encadrée et confiée à la responsabilité de professionnels. Leur prise en chargerequiert donc l’attention de toute la collectivité, et doit faire l’objet d’une réglementationrigoureuse en raison des problèmes de santé publique résultant d’une mauvaise utilisation.Ces particularités du médicament entraînent un certain nombre de codification. Descontraintes réglementaires régissent la mise sur le marché et l’utilisation de ces biens, afind’assurer leur qualité, leur efficacité et leur innocuité. Les événements indésirables graves nesont pas toujours bien encadrés dans les pays, milieux médical et hospitalier africain. Et encas de dommages à la santé résultant d’une mauvaise utilisation, il importe de s’interroger surles droits et les responsabilités des différents acteurs (professionnels de santé, patient, Etat).On ne peut espérer prévenir les erreurs médicamenteuses si on n’implante pas dans les espritsla culture du risque et de la responsabilité, préalable indispensable à la réorganisation ducircuit des produits de santé.

  • Titre traduit

    Law of health products in Western Africa : the case of Benin and Senegal


  • Résumé

    Drugs are a particular consumer product having a multiple purposes. Specific goods carryrisks in themselves, and shouldn’t be distributed solely to the mainstream market. Rather, theymust be evaluated before, during and after their commercial life. Active products arenecessary for healthcare, but contain numerous risks. The entire cycle (production, delivery,recovery) of all health products must be very strictly supervised and entrusted to aprofessional’s responsibility. Their supervision therefore requires the attention of the wholehealth care community, and must be strictly regulated because health problems can resultfrom misuse. These features of the drug involve a certain codification system. Regulatoryrequirements govern the place on the market and use of these assets to ensure their quality,effectiveness and safety. Medical malpractice is not always well supervised in the medicaland hospital atmosphere of Africa. And in case of damage to health resulting from misuse, itis important to consider the rights and responsibilities of the various people involved(healthcare professionals, patients, government). Medical errors cannot be prevented if theculture of risk and responsibility is not instilled in the minds of the public. This is aprerequisite for the reorganisation of the distribution of health products.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.