L'impérialisme athénien vu des Cyclades (478-338 a.C.)

par Grégory Bonnin

Thèse de doctorat en Histoire, langues, littérature anciennes

Sous la direction de Patrice Brun.

Le président du jury était Raymond Descat.

Le jury était composé de Patrice Brun, Francis Prost, Loren J. Samons, Christy Constantakopoulou.

Les rapporteurs étaient Francis Prost, Loren J. Samons.


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat envisage l’histoire des relations entre Athènes et les Cyclades au cours de l’époque classique, des Guerres médiques à l’Indépendance délienne. L’impérialisme athénien est ici étudié dans une perspective nouvelle, inspirée des subaltern studies : la manière dont les Insulaires ont vécu, compris, perçu et, en définitive, réagi face à la domination athénienne est au cœur de cet ouvrage. Cette étude contribue à modifier notre perception de l’impérialisme athénien, jusque-là trop souvent compris dans ses seules ramifications coercitives. Renverser la focale, c’est redonner aux dominés le rôle actif qu’ils ont eu à l’époque classique : les Insulaires, privés des moyens pour lutter contre l’envahissante hégémonie athénienne, l’ont acceptée, profitant des bienfaits que la pax Atheniensis leur apportait. Ce travail offre aussi l’histoire de la création d’un nouvel espace, dont les habitants affirment leur identité commune face à la domination d’Athènes : les “îles” deviennent, aux yeux des Athéniens et des Insulaires de l’époque classique, les Cyclades.

  • Titre traduit

    The Athenian imperialism seen from the Cyclades (478-338 a.C.)


  • Résumé

    This PhD thesis reveals the story of the relationship between Athens and the Cyclades during the Classical era, from the Persian Wars to the period of Delian Independence. Athenian Imperialism is questioned here from a new perspective, inspired by subaltern studies. Central to this book is the way the Islanders lived under Athenian domination: how they understood and perceived it and, ultimately, how they reacted to it. This study helps change our understanding of Athenian power, which until now has only ever been understood in terms of its coercive ways. Switching the focus is to restore an active role to the subalterns: with no means of resisting the intrusive Athenian hegemony, the Islanders accepted it and enjoyed the benefits of the pax Atheniensis. This work also offers the story of the creation of a new place, in which inhabitants assert their common identity under Athenian domination. In the minds of Athenians and islanders alike, the islands come to be known as the Cyclades.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Ausonius à Bordeaux et par diff. de Boccard à Paris

De Naxos à Amorgos : l'impérialisme athénien vu des Cyclades à l'époque classique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Ausonius et par diff. de Boccard à Bordeaux

Informations

  • Sous le titre : De Naxos à Amorgos : l'impérialisme athénien vu des Cyclades à l'époque classique
  • Dans la collection : Scripta antiqua , 75 , 1298-1990
  • Détails : 1 vol. (371 p.)
  • ISBN : 978-2-35613-136-2
  • Annexes : Bibliogr. p. [331]-350. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.