La diversité culturelle au Liban : enquête sur le concept et les pratiques sociales dans la région de Tripoli

par Ihtidal Kiwan

Thèse de doctorat en Cultures & sociétés dans le monde arabe et musulman

Sous la direction de Bernadette Rigal-Cellard.

Le président du jury était Najib Mansour Zakka.

Le jury était composé de Bernadette Rigal-Cellard, Régis Dericquebourg, Jean-Paul Gabilliet.

Les rapporteurs étaient Najib Mansour Zakka, Régis Dericquebourg.


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est d’analyser le plus important phénomène social libanais, à savoir la diversité culturelle. Ce concept dont l’importance a été mise en relief par l’UNESCO, revêt au Liban de caractéristiques particulières susceptibles d’extrapolation au niveau mondial selon nous. Nous voulons savoir si malgré les divergences qui apparaissent dans le vécu social des Libanais, et malgré les conflits internes répétés, si la convergence culturelle est toujours une réalité au Liban en ce début du XXIe siècle. Au terme de l’investigation théorique de rigueur, une enquête de terrain dans la ville de Tripoli, capitale du Liban-Nord, est venue éclairer les données de base de notre problématique. La diversité culturelle telle qu’elle est vécue par les Libanais au quotidien – au moins à Tripoli- a permis aux chrétiens et aux musulmans du pays du Cèdre, de réguler leur vie politique et d’avancer, à petits pas il est vrai, vers une société civile de plus en plus élaborée. Notre thèse cherche à comprendre comment davantage de progrès peuvent être fait.

  • Titre traduit

    Cultural diversity in Lebanon : a survey of the concept of diversity and of social practices in the region of Tripoli


  • Résumé

    The aim of this thesis is to analyze the most significant Lebanese social phenomenon: cultural diversity. This concept was first highlighted and brought out by UNESCO, and Lebanon it takes on specific and distinctive characteristics that might be extrapolated globally.We want to test whether cultural convergence is a reality or not in a country where many cultural and confessional communities have coexisted for centuries through repetitive internice wars, notably between 1975 - 1990. To test our theoretical assumptions, a field investigation was done in Tripoli, the capital of North Lebanon. We have tried to illustrate and clarify the basic data of our problematic. Cultural diversity as it is experienced by the Lebanese people in their daily life, at least in Tripoli, has helped the Christians and Muslims of Lebanon. To regulate their political life and to progress slowly but steadily towards a developed civil society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.