L'écriture du pouvoir et le pouvoir de l'écriture dans la littérature québécoise.

par Mehdi Zarai

Thèse de doctorat en Littératures française, francophones et comparée

Sous la direction de Marie-Lyne Piccione.

Le président du jury était Yannick Resch.

Le jury était composé de Marie-Lyne Piccione, Anthony Soron.

Les rapporteurs étaient Yannick Resch, Anthony Soron.


  • Résumé

    La littérature québécoise de l’époque contemporaine semble être hantée par les données de l’histoire, chargée du reflet de la réalité, mais aspirant à la délivrance tant du peuple que de l’écrivain ou du texte lui-même. Le couple écriture et pouvoir acquiert dans ce sens le statut du thème prédominant, traduisant le conflit entre l’opinion progressiste et les différentes instances contraires à toute liberté, à l’indépendance, au progrès…Des conditions étouffantes et des autorités opiniâtres jalonnent le combat salvateur de l’écrivain qui choisit l’espace linguistique et textuel pour défaire la stagnation et le passéisme. Le contexte de la Révolution Tranquille inspire en effet aux romanciers québécois un souffle engagé, suscite la question du nationalisme ou d’identité et installe la révolution dans la littérature comme thème et comme style d’écriture. Des personnages cyniques et révoltés, un langage qui bafoue les figures d’autorité, des scènes qui parodient la réalité ; la fiction annonce la déchéance institutionnelle, le rejet du conformisme, de la domination et des principes désuets. De même, la forme du texte, le schéma narratif, le langage employé s’insurgent contre les canons et la tradition. Un vocabulaire nouveau, une structure remodelée, tons et procédés agencés pour la littérarité et une autre langue qui perce et qui se défend…. L’écriture qui insiste sur l’idée d’inventivité et d’originalité, qui démontre l’emprise de l’écrivain sur la réalité est en somme conçue comme l’instrument de réaliser l’apothéose de l’intellectuel et le salut du peuple, comme la preuve ainsi que la voie d’accéder à la modernité.

  • Titre traduit

    Writing power and the power of writing in Quebec literature


  • Résumé

    Quebec literature of modern time seems to be haunted by the data of history, responsible for the reflection of reality, but longing for deliverance of the people as that of the writer or the text itself. The couple writing and power acquires in this sense the status of the predominant theme, reflecting the conflict between progressive opinion and the various bodies contrary to any freedom, independence, progress ... scorching conditions and stubborn authorities punctuate the fight savior of the writer who chooses linguistic and textual space to defeat the stagnation and traditionalism. The context of the Quiet Revolution inspired Quebecker novelists indeed a committed breath, raises the question of nationalism and identity, and installs the revolution in literature as theme and writing style. Cynical and rebellious characters, a language that violates the authority figures, scenes that parody the reality and fiction announces the institutional deprivation, rejection of conformity, domination and obsolete principles. Similarly, the forms of text, the narrative outline, the used language are railing against the canons and tradition. New vocabulary, a remodeled structure, tones and processes designed to literariness and another language that pierces and defends itself… Writing that emphasizes the idea of inventiveness and originality, which demonstrates the influence of the writer in reality is in fact designed as an instrument to achieve the apotheosis of the intellectual and the salvation of people, as the evidence and the way of access to modernity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.