Les dépôts d’objets pariétaux des grottes ornées au Paléolithique supérieur : gestes, comportements symboliques, cultures

par Magali Peyroux

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Norbert Aujoulat et de Jacques Jaubert.

Le jury était composé de Jean-Michel Geneste, Patrick Paillet.

Les rapporteurs étaient François Bon, Marc Groenen.


  • Résumé

    Les grottes sont un environnement particulier aux propriétés géophysiques singulières. C’est un milieu qui offre une conservation exceptionnelle et dans lequel s’inscrit, dans la matrice minérale, la marque du moindre geste qui y est réalisé. Assidument fréquentées au Paléolithique supérieur, de nombreuses cavités renferment des témoignages variés du passage des hommes. L’art pariétal est un des témoins, parfois spectaculaire, de cette fréquentation. D’autres vestiges (marques, objets, aménagements…) y sont aussi observables. Souvent moins visibles, moins spectaculaires car faisant entrer en jeu des éléments plus communs, l’intérêt de ces vestiges, dans la compréhension des comportements préhistoriques, a été reconnu tardivement dans l’histoire de la discipline. Parmi ces diverses traces d’activités humaines, et faisant suite aux travaux initiateurs sur le sujet (Bégouën et Clottes, 1981 ; Clottes 2007 et 2009), nous nous intéressons ici aux dépôts d’objets en paroi. Aucune étude approfondie et croisée à grande échelle de ce phénomène n’avait été conduite jusqu’ici. Les différentes matérialisations de ces gestes de dépôts, leurs constituants fondamentaux, les cultures et les territoires concernés ainsi que l’approfondissement de la connaissance des comportements humains en grottes ornées au travers de l’étude de ces gestes ont été les principaux axes de notre recherche.Nous avons ainsi identifié la présence de ces gestes de dépôts dans une quarantaine de sites ornés répartis sur l’espace franco-cantabrique durant tout le Paléolithique supérieur. Nous avons essentiellement basé la construction de notre méthode d’étude et notre analyse sur l’étude exhaustive et contextualisée de ces dépôts dans six sites français : Blanchard, Foissac, Gargas inférieure, Gargas supérieure, Le Mammouth et Le Pigeonnier. La priorité était pour nous de proposer une lecture interprétative des comportements à l’origine de ces dépôts. La matière dure animale (à l’état de fragments), et dans une moindre mesure le silex et l’ocre, sont les éléments essentiellement constitutifs de ces dépôts. Les résultats montrent que ces derniers sont omniprésents dans les grottes ornées. Ils ne sont cependant pas tous en tout point comparable. Nous avons pu mettre en évidence différentes catégories de gestes de dépôts. La plupart sont intentionnels mais sous-tendus par des motivations distinctes (symbolique, pragmatique, personnelle…). Nous avons identifié quatre pratiques symboliques où le dépôt est un medium permettant une connexion (« reliance ») avec l’Invisible par l’intermédiaire de la paroi-réceptacle.Ces pratiques (très fréquemment observées au Magdalénien et au Gravettien) sont des comportements symboliques fondamentaux qui motivent la fréquentation des cavités par ces populations préhistoriques durant tout le Paléolithique supérieur. Elles sont intimement reliées aux modes de vie, aux traditions culturelles et à la cosmogonie des sociétés préhistoriques. Ces pratiques préhistoriques peuvent être envisagées selon l’idée d’une possible affiliation à certains des grands universaux qui participent du fonds commun symbolique, et même spirituel, de l’humanité.

  • Titre traduit

    The parietal deposits of objects in decorated caves in the upper Palaeolithic : gestures, symbolic behavior, cultures


  • Résumé

    Caves are a particular environment with singular geophysics properties. It is an environment which offers an exceptional preservation and in which registers, in the mineral matrix, the mark of the slightest gesture which is realized there. Assidument frequented in the upper Palaeolithic, numerous cavities contain varied vestiges of the human passage.The parietal Art is one of the marks, sometimes spectacular, of this frequentation.Other vestiges (marks, objects, arrangements…) are there also observable. Often less visible, less spectacular because using more common elements, the interest of these vestiges, in the understanding of the prehistoric behavior, was late recognized in the history of the discipline. Among these diverse tracks of human activities, and following upon the works initiators on the subject (Bégouën et Clottes, 1981 ; Clottes 2007 et 2009), we are interested here in the deposits of objects in rock face. No in-depth and crossed study on a large scale of this phenomenon had been led up to here.The various realizations of these gestures of deposits, their fundamental constituents, the cultures and the concerned territories as well as the deepening of the knowledge of the human behavior in decorated caves through the study of these gestures were the main axes of our research.We so identified the presence of these gestures of deposits in about forty decorated sites distributed on the French-Catabric space during all the upper Palaeolithic. We essentially based the construction of our method of study and our analysis on the exhaustive and contextualised study of these deposits in six French sites : Blanchard, Foissac, Gargas inférieure, Gargas supérieure, Le Mammouth et Le Pigeonnier. The priority was for us to propose an interpretative reading of the behavior at the origin of these deposits. The animal hard material (in the state of fragments), and to a lesser extent the flint and the ochre, are the essentially constituent elements of these deposits. The results show that these last ones are omnipresent in the decorated caves. They are not however all completely comparable. We were able to bring to light various categories of gestures of deposits. Most are deliberate but underlain by different motivations (symbolic, pragmatic, personal…). We identified four symbolic practices where the deposit is a medium allowing a connection (« reliance ») with the Invisible through the rock face - receptacle.These practices (very frequently observed in the Magdalenian and in the Gravettian) are fundamental symbolic behavior which motivate the frequentation of cavities by these prehistoric populations during all the upper Palaeolithic. They are intimately bound with the lifestyles, with the cultural traditions and with the cosmogony of the prehistoric societies. These prehistoric practices can be envisaged according to the idea of a possible affiliation in some of the big universals which participate in the symbolic common fund, and even spiritual, in the humanity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.