Effet d’agonistes de PPARβ sur l’expression du VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor) et des cadhérines E et N dans des modèles de cancers épithéliaux

par Emmanuelle Roche Desgranges

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Isabelle Fauconnet.

Soutenue le 10-02-2012

à Besançon , dans le cadre de École doctorale Environnements, Santé (Dijon ; Besançon ; 2012-....) , en partenariat avec Carcinogénèse épithéliale : facteurs prédictifs et pronostiques (Besançon) (laboratoire) et de Carcinogénèse épithéliale : facteurs prédictifs et pronostiques (Besançon) (laboratoire) .

Le président du jury était Isabelle Pellerin.

Le jury était composé de Isabelle Fauconnet, Isabelle Pellerin, Liliane Michalik, Gilles Pagès, Xavier Pivot.

Les rapporteurs étaient Liliane Michalik, Gilles Pagès.


  • Résumé

    Le potentiel invasif et métastatique d'une tumeur est contrôlé par l'angiogenèse via le VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor) et les altérations des systèmes impliqués dans l'adhérence cellulaire via les cadhérines. Dans ce travail, nous montrons que le L-165041, agoniste du récepteur nucléaire PPARβ (Peroxisome Proliferator-Activated Receptor) régule l'expression du VEGF dans des cellules dérivées de cancer du col de l'utérus dont le facteur étiologique est un papillomavirus (HPV). Cependant, cet effet est observé uniquement dans des cellules HPV18 indépendamment de l'oncoprotéïne virale E6 et de sa cible p53. De façon intéressante, à la diflérence de ce que nous observons dans des cellules de cancer vésical, le L- 165041 ne contrôle pas la transcription mais stabilise les messagers des isoformes du VEGF (VEGF121, VEGF165, VEGF189) indépendamment du récepteur PPARβ. La stabilisation des ARNm VEGF nécessite la phosphorylation de la p38 MAPK qui conduit, seule ou suite à une cascade de phosphorylations, au déplacement de la protéine HuR du noyau vers le cytoplasme et in fine à la stabilisation des ARNm VEGF. D'autre part, l'agoniste du PPARβ interviendrait dans la« transition épithélio-mésenchymateuse » de cellules urothéliales malignes, puisqu'une augmentation de l'expression de la cadhérine E (marqueur épithélial) et une diminution de l'expression de la cadhérine N (marqueur mésenchymateux) sont observées selon le phénotype cellulaire. Elucider le mécanisme moléculaire d'action des agonistes de PPARβ est d'un intérêt crucial puisque certains ligands sont en cours d'évaluation clinique pour le traitement de maladies métaboliques (dyslipidémies diabète de tvpe II).

  • Titre traduit

    Effect of PPARbeta agonists on VEGF, E and N cadherin expression in epithelial cancer


  • Résumé

    Tumor invasive and metastatic potential is controlled by angiogenesis through VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor) up-regulation and altered cadherin-mediated cellular adhesion as well. In this work, we show that the L-165041 nuclear receptor PPARβ (Peroxisome Proliferator-Activated Receptor) agonist regulates VEGF expression in cervical cancer derived cells harboring a Human Papilloma Virus (HPV). However, this effect is only observed in HPVl8 positive cells through E6 viral oncoprotein and p53 independent mechanisms. Interestingly, unlike our data obtained in bladder cancer cells, L-165041 does not control VEGF transcription but stabilizes VEGF isoforms mRNA (VEGF121, VEGFl65, VEGFl89) and acts through PPARβ-independent mechanisms. This mRNA stabilization requires p38 MAPK phosphorylation leading to the nuclear/cytoplasmic shuttling ofHuR protein and consequently to the VEGF mRNA stabilization. Furthennore, the PPARβ agonist would be involved in epithelial to mesenchymal transition since it increases E-cadherin expression and decreases N-cadherin one according to the cellular phenotype. To elucidate the molecular mechanism of PPARβ agonists action is crucial because some of ligands are currently in clinical trials for the treatment of metabolic diseases (dyslipidemia, type II diabetes).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Effet d'agonistes de PPARβ sur l'expression du VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor) et des cadhérines E et N dans des modèles de cancers épithéliaux


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Effet d'agonistes de PPARβ sur l'expression du VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor) et des cadhérines E et N dans des modèles de cancers épithéliaux
  • Détails : 1vol (252 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-246
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.