Reconnaissance automatique des entités nommées arabes et leur traduction vers le français

par Héla Fehri

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Max Silberztein et de Abdelmajid Ben Hamadou.

Soutenue le 17-12-2012

à Besançon en cotutelle avec l'Université de Sfax. Faculté des sciences , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon ; 1991-2016) , en partenariat avec Edition, Langages, Littératures, Informatique, Arts, Didactiques, Discours (ELLIADD) (Besançon) (laboratoire) et de Edition, Littératures, Langages, Informatique, Arts, Didactique, Discours [Besançon] (laboratoire) .

Le président du jury était Yahia Slimani.

Le jury était composé de Abdelmajid Ben Hamadou, Yahia Slimani, Laurent Romary, Rim Faiz, Lamia Hadrich Belguith, Kais Haddar.

Les rapporteurs étaient Laurent Romary, Rim Faiz.


  • Résumé

    La traduction des Entités Nommées (EN) est un axe de recherche d'actualité vu la multitude des documents électroniques échangés à travers Internet. Ainsi, le besoin de traiter ces documents par des outils de TALN est devenu nécessaire et intéressant. La modélisation formelle ou semi formelle de ces EN peut intervenir dans les processus de reconnaissance et de traduction. En effet, elle permet de rendre plus fiable la constitution des ressources linquistiques, de limiter l'impact des spécificités linguistiques ct de faciliter les transformations d'une représentation à une autre. Dans ce contexte, nous proposons un outil de reconnaissance ct de traduction vers le français des EN arabes basé essentiellement sur une représentation formelle et sur un ensemble de transducteurs. L'outil prend en compte l'intégration d'un module de translittération. L'implémentation de cet outil a été effectuée en utilisant la plateforme NooJ. Les résultats obtenus sont satisfaisants

  • Titre traduit

    Automatic recognition of Arabic named entities and their translation into French


  • Résumé

    The translation of named entities (NEs) is a current research topic with regard to the proliferation of electronic documents exchanged through the Internet. So, the need to process these documents with NLP tools becomes necessary and interesting. Formal or semi-formal modeling of these NEs may intervene in both processes of recognition and translation. Indeed, it makes the accumulation of linguistic resources more reliable, limits the impact of linguistic specificities and facilitates the transformation from one representation to another. In this context, we propose a tool for the recognition and translation of Arabic NEs into French, based primarily on formal .representation and a set of transducers. This tool takes into account the integration of a module of transliteration. Its implementation was performed using the NooJ platform and the results obtained proved to be satisfactory


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (139 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 116-121

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2012.031
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.