Distributed algorithms in autonomous and heterogeneous networks

par Bah Aladé Habib Sidi

Thèse de doctorat en Informatique

Le président du jury était Philippe Michelon.

Le jury était composé de El-Houssine Bouyakhf, Claude Chaudet.

Les rapporteurs étaient Zwi Altman, Vinod Kumar, Laurent Roullet.

  • Titre traduit

    Algorithmes distribués dans les réseaux hétérogènes et autonomes


  • Résumé

    La diversité croissante des différents agents constituant les réseaux de communication actuels ainsi que la capacité accrue des technologies concurrentes dans l’environnement réseau a conduit à la prise en compte d’une nouvelle approche distribuée de la gestion du réseau. Dans cet environnement réseau évolué, le besoin en accroissement de la bande passante et en ressources rares, s’oppose à la réduction de la consommation énergétique globale.Dans notre travail nous nous intéressons à l’application de mécanismes distribués et de méthodes d’apprentissages visant à introduire d’avantage d’autonomie dans les réseaux hétérogènes, mobiles en particulier, tout en améliorant les performances par rapport aux débits et à la qualité de service. Notre étude se concentre principalement sur l’élaboration de mécanismes distribués stochastiques et énergétiquement efficaces en profitant des capacités de calcul de tous les agents et entités du réseau. Divers outils de la théorie des jeux nous permettent de modéliser et d’étudier différents types de systèmes dont la complexité est induite par la grande taille, l’hétérogénéité et le caractère dynamique des interconnexions. Plus spécifiquement, nous utilisons des outils d’apprentissage par renforcement pour aborder des questions telles que l’attachement distribué des utilisateurs permettant une gestion dynamique, décentralisée et efficace des ressources radio. Nous combinons ensuite les procédures de sélection d’accès à des méthodes d’optimisation distribuées du type gradient stochastique, pour adresser le problème de coordination des interférences intercellulaires (ICIC) dans les réseaux LTE-A. Cette approche se base sur un contrôle de puissance dynamique conduisant à une réutilisation fractionnaire des fréquences radios. Par ailleurs nous adressons dans les réseaux décentralisés non-hiérarchiques, plus précisément les réseaux tolérants aux délais (DTNs), des méthodes décentralisées liées à la minimisation du délai de transmission de bout en bout. Dans ce cadre nous nous intéressons, en outre des équilibres de Nash, à la notion d’équilibre évolutionnairement stables dans différents contextes de jeux évolutionnaires, jeux évolutionnaires décisionnels markoviens et jeux de minorité. Enfin, la majeure partie du travail effectué se rattachant aux tests et validations par simulations,nous présentons plusieurs éléments d’implémentations et d’intégrations liés à la mise en place de plateformes de simulations et d’expérimentations


  • Résumé

    Growing diversity of agents in current communication networks and increasing capacitiesof concurrent technologies in the network environment has lead to the considerationof a novel distributed approach of the network management. In this evolvednetwork environment the increasing need for bandwidth and rare channel resources,opposes to reduction of the total energy consumption.This thesis focuses on application of distributed mechanisms and learning methodsto allow for more autonomy in the heterogeneous network, this in order to improveits performances. We are mainly interested in energy efficient stochastic mechanismsthat will operate in a distributed fashion by taking advantage of the computationalcapabilities of all the agents and entities of the network. We rely on application ofGame theory to study different types of complex systems in the distributed wirelessnetworks with dynamic interconnectivity.Specifically, we use the stochastic reinforcement learning tools to address issuessuch as, distributed user-network association that allows achieving an efficient dynamicand decentralized radio resource management. Then, we combine access selectionprocedures with distributed optimization to address the inter-cells interferencescoordination (ICIC) for LTE-advanced networks using dynamic power control and designof fractional frequency reuse mechanisms. Moreover we address in non-hierarchicalnetworks, more precisely in Delay Tolerant Networks (DTNs), decentralized methodsrelated to minimization of the end-to-end communication delay. In this framework weare interested, in addition to Nash equilibrium, to the notion of evolutionary stableequiliria in the different context of Evolutionary Games, Markov Decision EvolutionaryGames and Minority Games. As the major parts of our work includes testing andvalidations by simulations, eventually we present several implementations and integrationsmaterials for edition of simulation platforms and test beds


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.