Les adjectifs psychologiques

par Roxana Voicu

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Nelly Flaux et de Alexandra Cunita.

Soutenue le 29-10-2012

à l'Artois en cotutelle avec l'Universitatea Bucuresti , dans le cadre de ED Sciences de l'Homme et de la Société (n°473) .

Le président du jury était Danièle Van de Velde.

Le jury était composé de Nelly Flaux, Alexandra Cunita, Danièle Van de Velde, Jacques François, Anca Cosăceanu, Elena Comes.

Les rapporteurs étaient Jacques François, Anca Cosăceanu.


  • Résumé

    Le présent travail vise à identifier le rôle non expérienceur qui figure dans la représentation sémantique des adjectifs psychologiques. La classe a été circonscrite à partir d’une définition sémantico-cognitive de l’expérience psychologique qui pose la structure dyadique des prédicats prototypiques appartenant à ce domaine. L’analyse a été poursuivie sur le plan sémantique pour partager la classe des adjectifs psychologiques selon qu’ils dénotent une expérience psychologique actualisée ou potentielle. La non actualisation de l’expérience psychologique repose sur l’hypothèse de modalité, circonscrite au niveau de la sémantique lexicale en tant que modalité implicite (les dispositions psychologiques) et au niveau du discours, à l’aide de l’inférence (adjectifs causatifs). L’absence de stimulus se voit interpréter au terme de cette analyse sémantique comme conséquence de la présence de la modalité dans la représentation des adjectifs. A partir de ces résultats, l’analyse qui interroge le rôle non expérienceur est poursuivie uniquement dans le cas des adjectifs ayant une structure dyadique, qui dénotent une expérience psychologique actualisée. Deux domaines conceptuels divisent ce noyau : les états psychologiques et les sentiments. L’analyse de la représentation sémantique part des principes contraignants qui régissent l’interface de la sémantique et de la syntaxe. Sont relevées les limitations de l’approche syntaxique pour proposer ensuite une représentation sémantique qui se réclame d’une approche sémantique, libérée de sous la tutelle de la syntaxe. A la suite de Jackendoff (1990), la représentation sémantique s’organise sur deux niveaux, un niveau thématique et un niveau des macro-rôles. Telle qu’elle est proposée dans Jackendoff (1990) la représentation thématique est une illustration de l’hypothèse localiste qui est ainsi mise à l’épreuve de la représentation des adjectifs psychologiques. L’expérienceur ne figure pas au niveau thématique où il a comme correspondants les rôles de location et de destination. Les adjectifs d’état psychologique sont représentés au niveau thématique par les rôles de thème et de source, cette dernière servant à codifier selon l’hypothèse localiste la notion de cause. D’autres prépositions localistes sont relevées pour l’expression de la cause mais les syntagmes qu’elles introduisent ne sont pas sous-catégorisés par l’adjectif, ce qui en fait des adjoints. Les adjectifs de sentiments ont une représentation qui consiste dans les rôles de thème et de destination ou de source. Au niveau des macro- rôles, les adjectifs comme les autres prédicats psychologiques n’ont que deux rôles, l’expérienceur et le stimulus.

  • Titre traduit

    Psych adjectives


  • Résumé

    The aim of the thesis is to identify the thematic role of the non-experiencer argument in the semantic structure of psych adjectives. The class of psych adjectives is identified on the basis of the cognitive semantic definition of psychological experience which proposes a binary structure for prototypical predicates belonging to this class. The analysis is carried out at a semantic level and divides the class into two sub-classes according to whether the psychological experience denoted by the adjectives is actualized or potential. The non-actualization of the psychological experience relies on the modality hypothesis, identified at the lexical semantics level as implicit modality (psychological dispositions), or, at the discourse level, by means of inference (causative adjectives). For the former, the absence of a stimulus is interpreted as a consequence of the presence of implicit modality in their semantic structure. On the basis of these results, the analysis is restricted to those adjectives with a binary structure, the adjectives which denote an actualized psychological experience. Two conceptual domains divide this core class of adjectives: psychological states and feelings. Starting from the semantic representation of psychological verbs, we discuss the correspondence principle at the syntax-semantics interface. The analysis highlights the limitations of the syntactic approach and proposes a semantic representation within a semantic approach free of syntactic constraints. Following Jackendoff (1990), the semantic representation is structured into two levels, the thematic level and the macro-role level. As proposed by Jackendoff, the thematic level relies on the localist hypothesis, which in turn is supported by the representation of psych adjectives. The experiencer role is not present at the thematic level, or it corresponds to the location or goal roles. The psychological state adjectives are represented at the thematic level by the theme and source roles, the latter serving, according to the localist hypothesis, to encode the notion of cause. Other locative prepositions serve to encode the concept of causation but the phrases headed by them do not belong to the sub-categorization frame of adjectives, functioning as adjuncts. The adjectives of emotion have two roles on their thematic tier, theme and goal or source. On their macro-roles tier, similarly to other psych predicates, adjectives have only two roles, experiencer and stimulus.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.