Un romantique en Anjou : Victor Pavie, auteur, journaliste et éditeur : Vie, oeuvre et correspondance

par Guy Trigalot

Thèse de doctorat en Langue et littétature française

Sous la direction de Anne-Simone Dufief.

Soutenue en 2012

à Angers , en partenariat avec Centre d'études et de recherches sur imaginaire, écritures et cultures (Angers) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Victor Pavie (1808-1886), né et mort à Angers, peut être considéré comme un écrivain romantique mineur qui appartint au cercle des premiers disciples de Victor Hugo. Protégé du sculpteur David d'Angers, confident de Sainte-Beuve, intime d'Adèle Hugo, il vécut passionnément l'aventure du Romantisme. Il resta fidèle aux idéaux de sa jeunesse jusqu'à sa mort, et fut qualifié de " gardien de la chapelle romantique " par Sainte-Beuve. Issu d'une famille d'imprimeurs, il diffusa et relaya, dans les colonnes du journal paternel, les combats des auteurs parisiens ; il créa et anima aussi une revue locale éphémère, La Gerbe, où de jeunes Angevins imitaient leurs idoles. Pavie dirigea à son tour le journal Les Affiches d'Angers et édita, entre autres, Gaspard de la Nuit, poèmes en prose d'Aloysius Bertrand, dont Baudelaire reconnut l'avant-gardisme. Auteur polygraphe, Victor Pavie signa des poésies, des récits de voyage, des mémoires, des études historiques ainsi que de nombreuses critiques d'art. Ses écrits reflètent une philosophie naturaliste, aux accents romantiques et religieux, teintée d'antimodernisme. Membre et responsable de plusieurs sociétés savantes angevines, il s'investit dans la création et la direction d'oeuvres charitables. Cette étude établit une biographie précise de Victor Pavie et tente de souligner les lignes de force de son parcours. Elle propose un inventaire le plus exhaustif possible de son oeuvre, et présente plusieurs manuscrits inédits. Elle s'appuie enfin sur une très riche correspondance, en grande partie également inédite, poursuivie avec quelques uns des plus grands noms de la littérature française du dix-neuvième siècle.


  • Résumé

    Victor Pavie (1808-1886), born and dead in Angers, can be considered as a minor romantic writer who used to belong to the Victor Hugo's first disciples circle. The protégé of the sculptor David d'Angers, Sainte-Beuve's confidant, Adèle Hugo's intimate, he lived passionately the adventure of Romanticism. He stayed loyal to his youth's ideals until his death, and was qualified as " guardian of the romantic chapel " by Sainte- Beuve. Coming from a family of printers, he spread and relayed, in the columns of the paternal newspaper, the fights of the Parisians authors; he also created and animated a short-lived local journal, La Gerbe, where young Angevins imitated their idols. In turn, Pavie ran the newspaper Les Affiches d'Angers, and published, among other things, Gaspard de la Nuit, poems in prose written by Aloysius Bertrand, of which Baudelaire recognized the avant-gardism. Polygraph author, Victor Pavie signed poems, travel stories, memories, historical studies, as well as a lot of art critics. His work reflects a naturalist philosophy, with romantic and religious overtones, tinted with anti modernism. Member and responsible of many learned societies of Anjou, he put a lot of himself into the creation and the direction of charity works. This study establishes a precise biography of Victor Pavie and attempts to emphasize the lines of forces of his path. It offers the most exhaustive inventory possible of his work, and presents many unpublished manuscripts. Lastly, it leans upon a very rich correspondence, a large part of it also unpublished, between him and some of the most great names of the french literature of the nineteenth century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (406, 429 p.)
  • Annexes : Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.