Gouvernance d'entreprise, structure d'actionnariat et politique de dividendes : une étude des entreprises françaises cotées

par Wissem Mourou

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Bernard Christophe.

Soutenue en 2012

à Amiens .


  • Résumé

    Cette thèse étudie dans quelle mesure la structure de propriété et de contrôle et les mécanismes de gouvernance d'entreprise affectent la politique de dividendes. Les résultats obtenus sur un échantillon d'entreprises françaises cotées ont permis de valider des hypothèses inspirées de la théorie de l'agence. Le dividende est utile pour limiter le risque de Free Cash Flow. De plus, il ressort que les entreprises distribuent moins de dividendes avec l'augmentation de la concentration de l'actionnariat. Il y a une tendance de l'expropriation des actionnaires minoritaires dans ce type d'entreprises. En revanche, l'actionnaire principal joue un rôle clé dans la détermination du montant des distributions. Son influence reflète non seulement ses motivations à extraire des avantages privés de son contrôle mais aussi des contraintes qui lui sont imposées.

  • Titre traduit

    Corporate Governance, ownershipstructure and dividend policy : a study of french listed companies


  • Résumé

    This thesis studies how ownership structure and corporate governance mechanisms affect the dividend policy. The empirical study conducted with a sample of listed French companies show évidence in support of many hypothèses drawing on the agency cost explanation of payout policy. Cash dividends are useful to mitigate the Free Cash Flow risk. Moreover, it appears that dividend policy is a complex décision which is strongly associated with the characteristics of ownership and some governance variables. Our results reveal that firms make lower dividend payments as the ownership concentration increase. Controlled firms are prone to engage in expropriation of minority shareholders. However, our findings highlight the importance of the rôle played by the controlling shareholder in determining dividend level. We argue that the relation between his ownership and dividend reflects not only the "rent extraction" effect but also the constraints which are imposed on the controlling shareholder

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (424 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 245-266

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 55 2012-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 12/AMIE/0051
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : GM1031-2012-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.