La langue française dans le secteur bancaire au Maroc : approche sociolinguistique et perspectives didactiques

par Yassine Sibenali

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Leila Messaoudi et de Jean-Michel Éloy.

Soutenue en 2012

à Amiens , en partenariat avec Centre d’études des relations et contacts linguistiques et littéraires (Amiens) (laboratoire) .

Le président du jury était Hafida El Amrani.


  • Résumé

    La présente recherche interroge le lien entre la langue française et le monde du travail. La maîtrise du français devient une condition incontournable d'embauche dans le milieu bancaire. Toutefois, des centaines de jeunes diplômés marocains souffrent d'un traumatisme linguistique et plus particulièrement communicationnel dont les symptômes apparaissent de manière frappante lors des entretiens d'embauche. Il s'agit dans cette recherche, d'étudier de plus près le français en général et spécialisé dans l'espace de travail avec toutes les particularités qui pourraient s'en dégager. A travers nos enquêtes, nous avons remarqué que la langue française constitue une source d'inquiètude pour les jeunes diplômés marocains et plus particulièrement les Bac+2. Ceci dit, plusieurs questions se posent avec acuité et stimule notre réflexion sociolinguistique, à savoir : quel rôle joue la langue française dans l'activité bancaire ? Quels sont les enjeux de la communication technolectale ? La langue spécialisée est-elle maîtrisée par les différents employés de la banque ? Y a-t-il des difficultés linguistiques qui peuvent surgir dans le milieu du travail ?


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (328 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 292-306

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : X 8592
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.