Les salles de cinéma d'art et d'essai : sociologie d'un label culturel entre marché politique et politique publique

par Aurélie Pinto

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Frédéric Lebaron.

Soutenue en 2012

à Amiens .


  • Résumé

    Située au croisement de la sociologie économique, de la sociologie de la culture et de la science politique, cette thèse porte sur le label Art et essai. Elle vise à rendre compte de la spécificité d'un marché dans lequel un label de qualité fonctionne comme une mesure et un enjeu. La première partie, "Socio-histoire et topographie du label Art et essai" met au jour les principes concurrents de qualification sur le marché de l'exploitation cinématographique, entre considérations d'orde culturel, éducatif, industriel et politique. Deux enquêtes statistiques, l'une à partir de données sur les salles classées, l'autre à partir du parcours de films recommandés dans l'ensemble des salles françaises, confirment le caractère hétérogène des salles subsumées sous ce label et mettent en évidence des configurations locales de concurrence entre les établissements qui dessinent des marchés locaux de l'exploitation extrêmement variés. Une seconde partie, "Les marchés locaux de l'Art et essai", montre comment le label Art et essai se définit structuralement suir chacun de ces marchés concrets. A rebours d'une définition essentialiste du label, notre démarche vise à expliciter ses diverses acceptions en fonction de la structuration sociale des publics, de l'histoire de l'exploitation des territoires, et de la trajectoire sociale des exploitants. La salle Art et essai, alternativement salle "pointue", salle "indépendante", salle "de répertoire", salle "de proximité", salle de "prestige", "petite" salle, se définit moins alors par la programmation d'un canon esthétique que par une offre alternative, et toujours localement située, de biens culturels.


  • Résumé

    This dissertation adopts an interdisciplinary approach which combines economic sociology, sociology of culture and political science in order to study the "Art et essai" label. It aims at explaining the specificity of a market in which a quality label functions as amesurement and as a still open issue. The first part "Socio-history and topography of the 'Art et essai' label reveals the competing priciples at stake in the process of qualification on the market of cinematographic exploitation, in which are intertwined cultural, educational, industrial and political considerations. Two statistic surveys, one based on data relative to the labelled movie theatres, the other based on the itinerary of movie classified as "Art et essai" in French movie theatres show clearly the heterogeneity of the "Art et essai" movie theatres and highlight local configurations of competition between movie theatres which produce extremely variegated local exploitation markets. A second part, "Local markets of 'Art et essai' movie theatre demonstrates hox the 'Art et essai' label is defined structurally on its actual existing markets. Contesting an essentialist definition of the label, our approach here aims at explaining its different meanings according the social structuration of the audiance, the history of the exploitation in each territory, and the social trajectory of the movie theatres managers. The "Art et essai" movie theatre, considered it turns as "shapr", "independant", "small", "prestige", "repertoire" or "neighbourhood" movie theatre, is less defined through the programming of an aesthetic canon than through an alternative and always locally situated offer of cultural goods.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (610 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 479-500

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : N 2849
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.