Impact des capacités sociocognifitives et de la compréhension des théories de l'esprit sur l'apprentissage du langage chez l'enfant sourd oraliste

par Clovis Levrez

Thèse de doctorat en Psychologie du développement

Sous la direction de Luc Vandromme.

Soutenue en 2012

à Amiens .


  • Résumé

    L'objectif de cette étude est d'établir le lien entre le développement de la cognition sociale et celui du langage chez l'enfant sourd. Nous avons mené trois études : l'une portant sur les phases précoces de la mise en place de ce lien, les deux autres portant sur les phases plus tardives de consolidation de celui-ci. Clez les enfants agés de 15 à 40 mois, nous évaluons les capacités sociocognitives précoces lors de l'intéraction efants sours / mères entendantes, (sourires, regards et conduites d'attention conjointe), ainsi que le développement des compétences langagières. Chez les enfants de 10 ans et 7 mois, nous évaluons en parallèle le développement du langage, aussi bien dans sa composante lexicale que morphosyntaxique en production et en compréhesion, et le développement des théories de l'esprit. Les résultats font apparaître l'existence d'un lien entre les comportements produits par l'enfant lors de l'intéraction précoce et le développement de ses compétences langagières.

  • Titre traduit

    Impact of sociocognitive abilities and understanding of theories of mind on learning of language in oraly deaf children


  • Résumé

    The objective of this study is to etablish the link between the development of social cognition and the language in deaf children. We conducted three studies, one on the early phases of development of this relationship, the others on the later stages of consolidation. In children agede 15 to 40 months, we assess early social cognitive capabilities, during deaf children / hearing mothers' interaction, (simles, looks and joint attention behaviors), and the development of language skills. In 10 years old children, we evaluate in parallel language development, both te lexical componet and morphosyntactic production and comprehension, and development ot theories of mind, by testing the understanding of false beliefs in a nonverbal task. Verbal abilities are first evaluated using standardized-language-task, then using spontaneous productions. The results show the existence of a link between the behaviors produced by the cild during the early interaction and development of this language skills.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (262 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 209-221

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : P 2700
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.