Les consultants"non-urgents" dans les services d'urgence : état des lieux et pistes de solutions

par Anne-Claire Durand-Aprile

Thèse de doctorat en Pathologie humaine

Sous la direction de Stéphanie Gentile et de Roland Sambuc.

Soutenue le 09-10-2012

à Aix-Marseille , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences de la Vie et de la Santé (Marseille) , en partenariat avec Laboratoire de santé publique (Marseille) (laboratoire) .

Le président du jury était Christian Pradier.

Le jury était composé de Stéphanie Gentile, Roland Sambuc, Christian Pradier, Joël Ankri, Alain Grand, Patrick Gerbeaux.

Les rapporteurs étaient Joël Ankri, Alain Grand.


  • Résumé

    Les pays occidentaux ont connu un accroissement des consultations des services d'urgence (SU). Les deux causes avancées sont la modification du comportement des usagers avec l'augmentation des demandes de soins « non-urgentes » (NU) et l'insuffisance de l'offre de soins dans le secteur libéral. L'objectif de cette thèse est d'analyser la hausse de la fréquentation des SU à travers la problématique des patients NU. Pour répondre aux questionnements, une analyse de la littérature internationale et une étude des comportements des usagers ont été réalisées.Le pourcentage de consultations NU se situerait autour de 30%. Les tendances résultent de l'hétérogénéité de la définition de la NU, qui se traduit par l'hétérogénéité des critères de tri et des méthodes de recueil. Le profil du consultant NU n'est pas celui attendu, tel qu'il est décrit classiquement dans les représentations collectives. L'usager est une personne rationnelle. La décision du recours est le fruit d'un arbitrage entre risques concurrents, par un individu acteur de sa propre existence, qui prend une décision individuelle dans un système de soins qu'il connaît et dont il identifie les limites. L'absence de définition consensuelle de ce qui constitue une « urgence », le manque d'outils de triage fiables pour la reconnaître et de consensus sur le rôle exact des SU, expliquent la difficulté à identifier le patient NU et conduit actuellement à l'incapacité de légitimer la réorientation des patients vers des structures de soins alternatives. Face à ce constat, faut-il poursuivre les actions visant à diminuer le nombre de consultations NU dans les SU ou, au contraire, les accepter et les gérer ?


  • Résumé

    Emergency Departments (ED) utilization has increased inducing ED overcrowding in many countries. The reasons for ED overcrowding are related partly to misuse of EDs on the part of patients who seek care for nonurgent (NU) problems, and inaccessibility to primary care services. Because the problem of NU ED visits is quite complex, the objective of this thesis was to conduct a critical review of the literature to better understand the conceptual and methodological questions of NU, and to explore why people with NU complaints choose to come to the EDs instead of their primary care provider. The proportion of NU ED visits would be around 30%. The review has highlighted the lack of reliability and reproducibility of methods of categorization. The profile of the consultant NU is not the expected one, as described usually in the collective social representations. The patient behaved as “rational person” when choosing to go to the ED. Among all health care resources available, the ED is the most suitable place and the most efficient provider for their medical needs. ED patients were willing to optimize their medical care by considering the most efficient health care resources. The lack of consensus on methods of categorization and criteria and the confusion between the concepts of NU and inappropriate ED visits explain the difficulty to identify the NU patient. Therefore none methods of categorization should be used to redirected patients outside the ED.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol.(144 f.)
  • Annexes : Bibliogr.114 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.