Optimisation perceptive de la restitution sonore multicanale par une analyse spatio-temporelle des premières réflexions

par Romain Deprez

Thèse de doctorat en Acoustique

Sous la direction de Emmanuel Friot et de Rozenn Nicol.

Le président du jury était Bruno Gazengel.

Le jury était composé de Emmanuel Friot, Rozenn Nicol, Bruno Gazengel, Etienne Parizet, Hervé Lissek, Frédéric Lebon, Philippe Herzog.

Les rapporteurs étaient Etienne Parizet, Hervé Lissek.


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est l'optimisation de la qualité perçue de la reproduction sonore par un système audio multicanal, dans un contexte de salle d'écoute domestique. Les travaux de recherche présentés s'articulent selon deux axes. Le premier concerne l'effet de salle, et plus particulièrement les aspects physiques et perceptifs liés aux premières réflexions d'une salle. Ces éléments sont décrits spécifiquement, et une expérience psychoacoustique a été menée afin d'étendre les données disponibles quant à leur perceptibilité, c'est à dire leur capacité à modifier la perception du son direct, que ce soit en termes de timbre ou de localisation. Les résultats mettent en évidence la dépendance du seuil en fonction du type de stimulus, ainsi que son évolution en fonction de la configuration spatiale de l'onde directe et de la réflexion. Pour une condition donnée, le seuil de perceptibilité est décrit comme une fonction de directivité dépendant de l'incidence de la réflexion.Le deuxième axe de travail concerne les méthodes de correction de l'effet de la salle de reproduction. Les méthodes numériques classiques sont d'abord étudiées. Leur principale lacune réside dans l'absence de prise en compte du rôle spécifique des propriétés temporelles et spatiales des première réflexions. Le travail de thèse se termine par la proposition d'une nouvelle méthode de correction utilisant un algorithme itératif de type FISTA modifié afin de prendre en compte la perceptibilité des réflexions. Le traitement est implémenté dans une représentation où l'information spatiale est analysée sur la base des harmoniques sphériques.


  • Résumé

    The goal of this Ph. D. thesis is to optimize the perceived quality of multichannel sound reproduction systems, in the context of a domestic listening room. The presented research work have been pursued in two different directions.The first deals with room effet, and more particularly with physical and perceptual aspects of first reflections within a room. These reflections are specifically described, and a psychoacoustical experiment have been carried out in order to extend the available data on their perceptibility, i.e. their potency in altering the perception of the direct sound, whether in its timbral or spatial features. Results exhibit the variation of the threshold depending on the type of stimulus, as well as on the spatial configuration of the direct sound and the reflection. For a given condition, the perceptibility threshold is given as a directivity function depending on the direction of incidence of the reflection.The second topic deals with room correction methods. Firstly, state-of-the art digital methods are investigated. Their main drawback is that they don't consider the specific impact of the temporal and spatial attributes of first reflections. A new correction method is therefore proposed. It uses an iterative algorithm, derivated from the FISTA method, in order to take into account the perceptibility of the reflections. All the processing is carried out in a spatial sound representation, where the spatial properties of the sound are analysed thanks to spherical harmonics.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.