Influence de variants génétiques candidats sur des phenotypes liés au paludisme à Plasmodium falciparum et effet fonctionnel du polymorphisme NCR3-412 associés au paludisme

par Sarwat Afridi

Thèse de doctorat en Génomique et Bioinformatique

Sous la direction de Pascal Rihet.

Le président du jury était Franck Galland.

Le jury était composé de Pascal Rihet, Franck Galland, Philippe Deloron, Sylviane Pied.

Les rapporteurs étaient Philippe Deloron, Sylviane Pied.


  • Résumé

    Le paludisme est une cause majeure de morbidité et de mortalité, plus particulièrement en Afrique sub-saharienne. De très nombreuses observations sont en faveur de l'existence de facteurs génétiques contrôlant le devenir de l'infection palustre. Il est très probable que certains variants génétiques de gènes candidats du paludisme affectent la résistance du paludisme à travers leur effet sur la réponse immunitaire acquise. Afin de vérifier cette hypothèse, nous avons étudié, dans une population vivant au Burkina Faso, des variants génétiques de HBB, IL4, IL12B, TNF, LTA, FCGR2A et NCR3 dont l'association avec des phénotypes liés à la résistance au paludisme a été publiée; nous avons évalué leur influence sur les niveaux d'IgG dirigés contre les antigènes de Plasmodium falciparum en utilisant un test d'association basé sur les familles. Ainsi, nous avons détecté, l'effet de l'hémoglobine C, FCGR2A-H131, le TNF-857T, et TNF1304A sur les niveaux des sous-classes d'IgG anti-P. falciparum. Ces résultats constituent une base utile pour des études ultérieures du contrôle génétique de la réponse immunitaire chez des individus vivant dans une zone d'endémie. Un autre projet a porté sur l'étude fonctionnelle du polymorphisme NCR3-412, dont nous avions montré l'association avec les accès palustres simples. Nos résultats basés sur des techniques moléculaires montrent l'effet de ce polymorphisme situé dans le promoteur sur la liaison de protéines nucléaires.


  • Résumé

    Malaria is the major cause of morbidity and mortality especially in the Sub-Saharan Africa. There is a growing body of evidence for genetic factors controlling the outcome of malaria infection. It is thought that some genetic variants of malaria candidate genes affect malaria resistance through their effect on the acquired immune response. In order to verify this hypothesis, we worked on genetic variants of HBB, IL4, IL12B, TNF, LTA, FCGR2A and NCR3, which have been associated with malaria resistance phenotypes, to determine their influence on levels of anti-P. falciparum IgG in urban population of Burkina Faso. Using family-based association analysis, we detected the effect of Hemoglobin C, FCGR2A-H131, TNF-857T, and TNF1304A on the levels of anti-P. falciparum IgG. This study can pave the way towards further comprehension of genetic control of an individual's immune response against malaria. Another project focused on functional study of polymorphism NCR3-412, which has already been associated to mild malaria. We investigated the functional effect of this polymorphism located in the promoter by using molecular techniques and showed the effect of this polymorphism on the binding of nuclear proteins.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol(131p.)
  • Annexes : Ref. bibliogr. p. 112-131

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.