Une analyse des erreurs des étudiants persanophones de français dans l'emploi des connecteurs à l'écrit

par Narges Esmail Jamaat

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Georges Daniel Véronique.


  • Résumé

    Dans cette recherche consacrée à l'emploi des connecteurs à l'écrit par des apprenants persanophones de français langue étrangère, nous avons étudié leur contribution à l'organisation des textes, ainsi que le rôle de ces connecteurs dans la construction de la cohésion textuelle et dans l'évolution de l'information. Après avoir observé les différences structurelles entre la langue française et la langue persane, surtout en ce qui concerne les connecteurs, nous avons formé l'hypothèse que la langue maternelle de nos apprenants pourrait contribuer à l'emploi erroné des connecteurs. Dans cette optique, nous nous sommes inspirés des théories relatives à l'analyse d'erreurs et à l'analyse contrastive. Celles-ci nous ont permis dans un premier temps de formuler une typologie des erreurs relevées, et dans un second temps de proposer une explication des erreurs constatées. L'analyse de l'emploi de différents types de connecteurs dans les productions écrites d'un groupe d'étudiants iraniens a révélé des points intéressants à la fois sur les compétences des apprenants mais également à propos de leurs besoins langagiers. Cette recherche a confirmé notre hypothèse initiale tout en la nuançant, car elle démontre que le recours à la langue maternelle ne conduit pas inexorablement à un emploi erroné des connecteurs en français L2.

  • Titre traduit

    An error analysis of iranian students of french in the use of connectors in written


  • Résumé

    In this research, by focusing on the usage of the connectors in the written texts of the Iranian students in a French language course, we investigated their contribution of the connectors to the text organization in addition to the role of these connectors in the construction of textual cohesion and in the information evolution. After observing the structural differences between the French language and the Persian language, especially regarding the connectors, we formed a hypothesis that the mother tongue of our students may cause the wrong usage of the connectors. To this end, we were inspired by the theories relative to the error analysis and contrastive analysis which allowed us initially to further clarify a classification of the errors and to propose an explanation of the errors found. The analysis of the usage of different types of connectors in the written productions of the group revealed some interesting points on both the students' competence level and their language needs. This research confirmed our initial hypothesis while showing that the recourse to the mother language was not necessarily a cause for wrong usage of connectors in French L2.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?