Derrière le paysage de Mario Rigoni Stern

par Christine De Santa-Dilworth

Thèse de doctorat en Etudes romanes

Sous la direction de Brigitte Urbani.

Le président du jury était Perle Abbrugiati.

Le jury était composé de Brigitte Urbani, Perle Abbrugiati, Jean-Philippe Bareil, Gérard Vittori.

Les rapporteurs étaient Jean-Philippe Bareil, Gérard Vittori.


  • Résumé

    Après une analyse théorique et historique de la notion de paysage et à partir de l'étude diachronique et thématique de l'œuvre rigonienne, il apparaît que le paysage y occupe une place prépondérante tout en revêtant plusieurs dimensions. Tour à tour élément constitutif de l'être, écoumène, personnage à part entière ou simplement miroir de l'âme, il sous-tend et anime la narration en même temps qu'il accompagne l'homme tout au long de son existence. L'écriture de Mario Rigoni Stern nous fait ainsi prendre conscience du rôle central des paysages pour notre compréhension du monde. Au-delà du simple concept de nature, les paysages deviennent alors révélateurs d'une organisation sociétale et culturelle et constituent un véritable axis mundi autour duquel s'organisent Histoire de l'Humanité et histoire(s) des hommes ; un livre dont les pages se tournent au fil des saisons, qui contient les signes de nos civilisations et nous permet de découvrir la mémoire de nos ancêtres. Ainsi les paysages qui jalonnent la vie de l'auteur ne sont plus de simples cadres où l'homme évolue mais se retrouvent intrinsèquement liés à son expérience sensible et existentielle. Entre altérité et identité, la perception de l'espace environnant devient dès lors une fenêtre ouverte sur le monde, une clé de lecture essentielle de notre paysage intime et du cosmos.

  • Titre traduit

    Behind Mario Rigoni Stern's landscape


  • Résumé

    After a theoretical and historical analysis of the notion of landscape, and from the study of both diachrony and themes in Rigoni Stern's works as well, it seems that the landscape achieves pre-eminence there, while taking on several dimensions. By turns a constituent element of the being, the place where man has left his mark, an authentic character or simply a mirror of the soul, it underlines and livens up the narrative while accompanying man all along his life. Mario Rigoni Stern's writing makes us become aware of the central part played by the landscapes in our apprehension of the world. Beyond the mere concept of nature, the landscapes then point to a social and cultural organization and constitute both a true axis mundi on which hinge both the History of Mankind and the history or histories of men, and a book the pages of which are turned over as the seasons go by, containing the signs of our civilizations and allowing us to discover our ancestors' memory. So the series of landscapes which mark the author's life do not prove any longer to be mere surroundings where man evolves, but appear to be intrinsically linked to his sensitive and existential experience. Between otherness and identity, the perception of the surrounding space from then on becomes a window open on the world, an essential key to understand both our inner landscape and the cosmos.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (498 p.
  • Annexes : Bibliogr. p.473-487. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.