Politiques de lutte contre l’exclusion et construction de l’employabilité : évaluation des personnes et offres institutionnelles : Le cas du RMI dans les Bouches du Rhône

par Catherine Mattei

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Éric Verdier.

Le président du jury était José Rose.

Le jury était composé de Éric Verdier, José Rose, Thierry Berthet, Annette Jobert.

Les rapporteurs étaient Thierry Berthet, Annette Jobert.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif de comprendre le sens d'une action publique majeure pour la société française à travers l'observation et l'analyse des pratiques professionnelles des acteurs concernés, de la façon dont ils appréhendent et reconstruisent les outils mis à disposition pour leur action au quotidien ainsi que du contexte socio-historique dans lequel ils évoluent. La mise en oeuvre des lois sur le RMI et son évolution à travers le prisme de l'employabilité sert d'angle d'attaque privilégié à cette recherche. La massification du chômage, accompagnée d'une volonté politique de plus en plus affirmée de gérer rigoureusement les fonds publics dans un contexte sociétal marqué par une critique mettant en doute l'efficacité et, au-delà, la légitimité de l'intervention publique, engendre une « métamorphose » de l'action publique en matière sociale. Cette dernière tend à s'articuler alors autour d'une logique d'offre et de demande qui s'apparente à une régulation marchande. La volonté d'agir sur l'employabilité des bénéficiaires du RMI témoigne de ces profondes évolutions. La relation entre les usagers (bénéficiaires du RMI) et l'institution (technique/le département et politique/le Conseil général) appelée à les prendre en charge, symbolisée par le contrat d'insertion, est supposée favoriser la constitution d'une demande sur le mode d'un projet individuel à laquelle le dispositif doit répondre par une offre de services.

  • Titre traduit

    Policies to combat exclusion and promote employability : Assessment of people and institutional supply : A case study of RMI (income integration support) in the “Bouches du Rhône” area


  • Résumé

    This thesis seeks to understand one of France's major social welfare programmes by observing and analysing the professional practices and the way in which the players conceive and reconstruct their tools for their daily work. This study looks at the implementation of laws about the RMI benefit (minimum integration income), primarily focusing on the issue of employability. Increasing unemployment and a growing political desire to rigorously manage public finances has utterly transformed the social welfare; social welfare is increasingly organised on the basis of supply and demand, resembling a market-driven operation. The desire to improve the employability of those receiving RMI is proof of these profound changes. The relationship between users and the benefit-giving institution is symbolised by a reintegration contract. This approach aims at fostering “demand” in the form of an individual plan that should be matched by the “supply” of a service offer. The unbalanced relationship between users and the support system that has not only a market-driven approach, but also an industrialised set-up in terms of accountancy and bureaucratic requirements, is expressed by an explicit aim of standardising the demand to match the supply of services. In order to implement its new responsibilities and its policies of combating exclusion, the Bouches du Rhône Council relies on a circle of organisations: its own services, voluntary sector bodies, and local government organisations. The decentralisation of government action has generated a “local centralisation of powers”, creating top-down practices that run contrary to the independent and bottom-up practices it was supposed to promote.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (303 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.257-269

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.