L'Intimité inter-classes 5 : une étude de la littérature féminine anglophone contemporaine de l'Inde et du Pakistan

par Maryam Mirza

Thèse de doctorat en Etudes anglophones

Sous la direction de Claire Pégon.

Soutenue le 13-10-2012

à Aix-Marseille , dans le cadre de Ecole Doctorale Langues, Lettres et Arts (Aix-en-Provence) .


  • Résumé

    En prenant appui sur dix romans anglophones contemporains par les auteures indiennes et pakistanaises, cette étude explore et évalue les enjeux politiques et poétiques de la représentation de l'amitié et de l'amour inter-classes dans une littérature souvent considérée comme essentiellement ‘élitiste'. Cette thèse s'écarte de l'approche habituelle dans les études postcoloniales qui privilégie l'idée d'hybridité conçue uniquement en termes binaires (Occident/Orient ou Nord/Sud) et au cœur de l'étude se trouvent la figure du subalterne et la négociation complexe des identités liées à la classe, à la caste et au sexe dans le sous-continent indien. Si les textes examinés révèlent la précarité des rapports humains qui transgressent les diverses frontières sociales, ils soulignent également leurs possibilités contestataires. Cette étude s'intéresse aussi aux enjeux éthiques des choix formels dont témoignent les textes examinés et à la manière dont ces choix peuvent à la fois confirmer et contredire le projet politique du texte.

  • Titre traduit

    Cross-class Intimacy : A Study of Contemporary Anglophone Fiction by Women Writers from India and Pakistan


  • Résumé

    This dissertation is a detailed analysis of ten contemporary Anglophone novels by women writers from India and Pakistan. It explores and evaluates the politics as well as the poetics of the literary depiction of cross-class love and friendship in Anglophone literature of the Indian sub-continent, which is often considered ‘elitist'. The figure of the subaltern lies at the heart of our study and by focusing on the portrayal of the negotiation of class, caste and gender identities in the Indian sub-continent, this dissertation moves away from postcolonial studies' customary focus on the notion of hybridity, often conceived solely in East/West or North/South terms. The texts examined reveal not only the tenuousness of cross-class relationships but also underscore their subversive possibilities. The ethical ramifications of questions of form are also explored as are the ways in which the poetics of a text can both confirm and contradict its politics.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.