Les enjeux culturels de l'architecture chrétienne : à travers l'oeuvre des missionnaires catholiques à Taiwan

par François Molliet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Chantal Zheng.

Soutenue le 11-10-2012

à Aix-Marseille , dans le cadre de Ecole Doctorale Espaces, Cultures, Sociétés (Aix-en-Provence) , en partenariat avec Institut de recherche sur l'Asie (Marseille) (laboratoire) .

Le président du jury était Xavier Huetz de Lemps.

Le jury était composé de Chantal Zheng, Xavier Huetz de Lemps, Claude Prudhomme, Françoise Douaire-Marsaudon.

Les rapporteurs étaient Claude Prudhomme.


  • Résumé

    Ce travail s'attache à mettre en lumière les liens inévitables entre une architecture exprimant un message universel et les terroirs culturels au milieu desquels elle s'édifie. Prenant le cas jugé exemplaire de la mission catholique à Taiwan, du milieu du XIXe siècle à nos jours, l'analyse des archives missionnaires, ainsi que l'étude de quelques monuments emblématiques, montrent les modalités de l'adaptation chrétienne à un contexte multiculturel insulaire en mutation rapide. La résistance et la malléabilité propres de l'art architectural permettent une étude originale et détaillée de ce va-et-vient constant entre la perception évolutive par les missionnaires du terroir formosan, et la réception, elle-même évolutive, du message chrétien par cette société particulière. En plusieurs étapes, cette recherche plonge au cœur de l'œuvre des Missions Etrangères de Paris dans le diocèse de Hualien, durant les années cinquante et soixante, ancrant les idées directrices de cette thèse dans la réalité d'un terrain suffisamment circonscrit pour en donner une image exhaustive. Le but poursuivi est de montrer comment un bâtiment dédié au culte peut être un objet pertinent, pour la compréhension des rapports entre les cultures et des dynamiques de la mondialisation actuelle.

  • Titre traduit

    The Cultural Issues of the Christian Architecture : Through the Works of the Catholic Missionaries in Taiwan


  • Résumé

    This study aims at bringing to light the links that are bound to exist between an architecture expressing a universal message and the cultural landscapes where the architecture is built. With the exemplary case of the Catholic mission in Taiwan, from the mid nineteenth century to today, the analysis of the missionary archives, combined with research on several emblematic buildings, will show the modality of the Christian adaptation to this multicultural background of an island undergoing rapid change. The resilience and the malleability specific to the architectural art provide for an original and detailed study of this constant toing and froing between the evolutive perception by the missionaries of the Formosan landscape, and the reception, itself evolutive, by this particular society of the Christian message. Gradually, this thesis immerses itself in the heart of the work of the Paris Foreign Mission Society, in the diocese of Hualien, during the nineteen fifties and sixties, grounding the major concepts in the reality of a field limited enough to make it possible to provide an exhaustive image. The aim is to prove how a place of worship can be relevant for a better understanding of cultural exchanges and the momentum of the current globalization process.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (602 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 565-602

Où se trouve cette thèse ?