Concevoir et imaginer : Imagination, Idée, et Intelligibilité du Dualisme chez Descartes

par Lynda Gaudemard

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Maurice Monnoyer.


  • Résumé

    Il s'agit dans cette thèse d'explorer la question du dualisme substantiel et sa relation avec l'union chez Descartes en choisissant comme angle d'attaque le rapport entre imagination et idée. Si, comme l'ont soutenu de nombreux commentateurs, l'imagination a été écartée par Descartes dès 1630 et surtout à partir de 1637 parce qu'il lui importait de démontrer la distinction réelle de l'âme et du corps et de fonder cette démonstration sur l'existence de Dieu, alors la théorie des idées qu'il développe dans ce contexte, devrait être déterminée indépendamment de la notion d'imagination. Nous montrons que les notions d'imagination et d'image servent à constituer sa théorie des idées, ce qui indique que cette faculté occupe toujours pour lui une place importante dans sa théorie de la connaissance et qu'elle n'est en aucun cas exclue de sa métaphysique. Comment concilier cette position épistémologique avec la thèse de la distinction réelle? Nous avons reconsidéré le statut ontologique de l'imagination, conçue comme un mode de la substance pensante mais exclue de l'essence de celle-ci. Cette distinction modale est cruciale pour ne pas interpréter la distinction réelle esprit/corps comme un dualisme dur. Car si une propriété est un mode, elle ne peut être exclue de l'essence de la substance dont elle est le mode. Nous concluons que l'imagination est en réalité exclue de l'essence de l'âme purement intellectuelle mais non de l'essence de l'âme humaine et qu'il n'y a de distinction réelle qu'entre l'âme pure et le corps.


  • Résumé

    This doctoral dissertation concerns the substantial Cartesian dualism and its relation with union in the light of the link between imagination and ideas. If imagination was removed since 1630 and 1637, as a lot of commentators argued, because Descartes wanted to demonstrate the real distinction between body and soul, and found his demonstration on the existence of God, then his theory of ideas should be constituted independently of the notion of imagination. We argue that the notions of imagination and image help to establish this theory: this shows that imagination is still important in Descartes' theory of knowledge and that it is not excluded from his Metaphysics. How to conciliate this epistemological position with real distinction thesis? We reconsidered the ontological status of imagination as a mode of a thinking substance but excluded from the essence of this substance. This modal distinction is crucial in order not to misinterpret the real distinction between soul and body, seen not only as a hard dualism. Yet, if a property is a mode, it cannot be excluded from the essence of the substance of which it is the mode. We conclude that imagination is removed from the essence of a purely intellectual soul but not from human soul and that there is only a real distinction between pure soul and body. Imagination reinforces the intelligibility of dualism since it serves to understand why the real distinction between soul and body is compatible with their substantial union.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (427 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.408-424. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.