Tutorat, TICE et développement des compétences cognitives chez des enfants porteurs de handicap

par Corinne Semah-Saada

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Paul Roux.

Le jury était composé de Jean-Paul Roux, Alain Baudrit, Alain Trognon, Jean-Yves Roussey.

Les rapporteurs étaient Alain Baudrit, Alain Trognon.


  • Résumé

    Notre thèse s'inscrit dans une approche socio-constructiviste du fonctionnement et du développement du système cognitif. L'objectif poursuivi est double : 1°) expliquer les effets d'une situation asymétrique de tutorat dans laquelle un expert doit aider un novice dans l'accomplissement d'une tâche avec l'informatique comme outil de travail ; 2°) montrer le rôle bénéfique des sur l'acquisition de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences cognitives chez les tutorés. L'hypothèse générale défendue dans cette thèse est que les activités de tutelle et de guidage dans la résolution d'une tâche utilisant l'outil informatique favorisent à la fois le développement des compétences dans la pratique informatique et des connaissances académiques scolaires. Trois dispositifs expérimentaux relevant d'une situation de communication référentielle ont mis en scène des dyades dissymétriques : un expert de classe ordinaire doit aider un novice dans la réalisation d'une tâche informatique sans accomplir la tâche lui-même. Les novices-tutorés sont en difficulté scolaire, suivis par le RASED, fréquentant une CLIS et/ou porteurs de handicap(s). Dans les trois expériences les résultats mettent en évidence des progrès chez les novices, validant nos hypothèses opérationnelles. On en déduit que l'activité de tutelle et de guidage ont favorisé chez les novices, via la transmission d'un savoir en savoir-faire, l'appropriation de nouvelles compétentes et ainsi la (ré)organisation de leur système cognitif.

  • Titre traduit

    Tutoring, TICE and develoment of cognitive competences in handicaped children


  • Résumé

    The thesis is based on a socio-constructivist approach of the functioning and the development of the cognitive system. Two main aims are pursued: 1) to explain the effects of an asymmetric situation in which an expert must help a novice in performing a task with the computer as a work too l; 2) to show the beneficial role of cognitive-linguistic exchanges on the acquisition of new knowledge and new cognitive skills among tutees. Our main hypothesis is that the activities of supervision and guidance in solving a task using the computer as a work tool promote both the development of skills in practical computer and academic school knowledge. Three experimental devices have been organised. In each experiment, asymmetrical dyads were placed in a situational context of tutoring: an expert (pupil attending a regular classroom) should help a novice in performing a task with a computer, without solving the task himself. Tutored novices are children with learning difficulties in school, followed by RASED, attending a CLIS and/or carrying handicap(s). In all three experiments the results highlight of progress among novices, validating our assumptions. One can deduce that the activity of supervision and guidance have helped the novices, through the transmission of knowledge, the acquisition of new skills and so the (re) organisation of their cognitive system. Our explanatory hypothesis is that it is the cognitive-linguistic exchanges tutor-tutee that allowed both partners to build intersubjectivity through semiotic mediation achieved during the time of working together.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.