La sélection attentionnelle et le traitement multiples dans la Mémoire Visuelle à Court-Terme

par Mohamed Aymen Ben Abbes

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Thierry Ripoll.


  • Résumé

    Ce travail est divisé en deux parties : la première partie concerne l'évaluation de la sélection attentionnelle dans une tâche de Mémoire visuelle à Court-Terme. Nous avons testé, dans cette partie, la capacité des participants à sélectionner et mémoriser des cibles parmi des distracteurs. Nos résultats ont mis en évidence la capacité à mémoriser quatre objets sélectionnés parmi un ensemble de distracteurs sans l'intervention de mécanismes physiologiques tels que les saccades oculaires. En outre, nous avons montré que cette capacité est sensible à l'organisation spatiale des cibles parmi les distracteurs. A travers plusieurs expériences manipulant l'organisation spatiale des objets, le niveau d'exigence de la tâche, la différence entre l'objet test et celui présenté préalablement à la même localisation, nous avons mis en évidence l'impact de l'organisation spatiale des objets d'une part sur l'allocation attentionnelle sur les localisations et d'autre part sur le traitement des cibles apparaissant dans ces localisations. La proximité spatiale des objets serait un facteur facilitateur lors de l'allocation attentionnelle mais elle rendrait le traitement plus difficile. Dans la deuxième partie, nous avons combiné la méthode de prévisualisation des distracteurs avec le paradigme de report partiel pour examiner l'effet du nombre des localisations servant d'indices sur la capacité d'allocation attentionnelle et l'effet du nombre des cibles indicées sur la capacité de traitement.


  • Résumé

    The aim of this thesis is twofold : the first dealt with the assessment of the attentional selection in a Visual Short Term-Memory task. We tested the capacity of the participants in selecting and memorizing targets among distractors. Our results provided evidence for the capacity to memorize four selected objects among a set of distractors without the involvement of physiological mechanisms like eye-movements. Furthermore, we showed that this capacity is sensitive to the spatial organization of targets among distractors. In further experiments, we manipulated the spatial organization of objects, the requirement of the task, the difference between the test object and the object previously presented at the same location. The results highlighted the impact of the spatial organization of objects on the attentional allocation over locations and the processing of targets appearing at these locations. The spatial proximity of objects greatly facilitated the attentional allocation but made the processing more difficult. The second aim dealt with the combination of the preview of distractors method with the partial report paradigm to examining i) the effect of the number of locations serving as cues on the attentional allocation capacity and ii) the effect of the number of objects on the processing capacity. We showed that the division of attention over several objects is limited by the difficulties associated with attentional allocation beyond two selected locations and the difficulties associated with processing beyond two encoded objects.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.