Essais sur la taxation optimale et le risque du revenu : estimations pour l’Amérique Latine

par Camila Nino Fernandez

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Alain Trannoy.

Le président du jury était Arnaud Lefranc.

Le jury était composé de Alain Trannoy, Arnaud Lefranc, Etienne Lehmann, Laurent Simula, Patrick Pintus.

Les rapporteurs étaient Etienne Lehmann, Laurent Simula.


  • Résumé

    Cette thèse est une étude appliquée de la taxation optimale et du risque du revenu en amérique latine, en particulier pour l'argentine, le chili, la colombie et le mexique. En faisant face a des niveaux élevés d'inégalité de revenu, l'impôt sur le revenu est pour l'amérique latine un outil essentiel de redistribution qui jusqu'à présent, n'a pas été pleinement exploité. L'un des objectifs de cette thèse est de voir jusqu'où ces pays sont à leur niveau optimal de taxation afin d'explorer la capacité d'amélioration que ce type de charge peut avoir dans chacun des pays de l'étude. Le risque du revenu est une autre caractéristique importante des économies en développement tels que celles trouvées en amérique latine. Etant donné leur vulnérabilité aux chocs macroéconomiques externes, ces économies ont tendance à être particulièrement volatiles. Dans ces conditions, les individus en amérique latine sont sujets à des revenus plus risques que les individus qui vivent des pays développés. La présence du risque a un effet sur comment les agents répondent aux changements divers de l'économie. C'est pourquoi, l'etude des niveaux de risque et en particulier comment les revenus plus risqués affectent la taxation optimale, est l'un des piliers de cette thèse. Le risque du revenu peut être décomposé en deux éléments, permanents ou transitoires. La dernière partie de cette thèse est consacrée à évaluer dans quelle mesure le risque de revenu présente dans chaque pays est causée par un composant permanente ou une composante temporelle.

  • Titre traduit

    Essays on optimal taxation and income risk : estimations for Latin America


  • Résumé

    This thesis is an applied study of optimal taxation and income risk in latin america, in particular for argentina, chile, colombia and mexico. Having to deal with high levels of income inequality, income taxation is for latin america a key tool of redistribution that until now has not been fully exploited. One of the aims of this thesis is to see how far are these countries from their optimal level of taxation, in order to explore the capacity of improvement that this type of tax may have in each one of the countries in the study. Income risk is another important characteristic of developing economies such as those found in latin america. Given their vulnerability to outside macroeconomic shocks, these economies tend to be particularly volatile. under these conditions, individuals in latin america are prone to riskier incomes than the individuals living in developed countries. The presence of risk has an effect on how the agents respond to divers changes in the economy. That is why, studying the levels of risk, and in particular how the riskier incomes affect optimal taxation, is one of the pillars of this thesis. Income risk may be decomposed into two components, permanent or transitory. The last part of this thesis is devoted to estimate how much of the income risk present in each country is caused by a permanent or a temporal component. Given the lack of panel data for latin american countries, these estimations were performed introducing pseudo-panel techniques into traditional panel data methodologies. Comparisons between pseudo-panel results and panel data results were made when the data was available.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.