Caractérisation des topoisomérases de type IA de l'archaeon hyperthermophile Sulfolobus solfataricus

par Anna Bizard

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Marc Nadal.

Soutenue en 2011

à Versailles-St Quentin en Yvelines .

  • Titre traduit

    Characterization of type IA topoisomerases from the hyperthermophilic archaea Sulfolobus solfataricus


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les topoisomérases sont des enzymes permettant de modifier des liens topologiques au cours de l’ensemble des processus liés au métabolisme de l’ADN et sont donc essentielles au maintien de la stabilité des génomes chez tous des organismes vivants. La reverse gyrase est une topoisomérase de type IA particulière, présente exclusivement chez les organismes thermophiles et qui joue donc un rôle essentiel dans l’adaptation de la vie à haute température. Pourtant, les fonctions précises de cette protéine chimérique entre une topoisomérase de type IA et d’une hélicase de type SF2 sont méconnues. L’archée hyperthermophile S. Solfataricus possède deux reverse gyrases, TopR1 et TopR2 ainsi qu’une topoisomérase de type IA classique TopA. Nous avons procédé à l’étude comparative des activités de ces trois topoisomérases de type IA. Cette approche comparative nous a permis de décrire l’activité atypique de la seconde reverse gyrase de S. Solfataricus. En effet, TopR2 présente une activité de surenroulement positif très efficace conduisant, de manière processive, à l’introduction d’un grand nombre de supertours positifs. De plus, nous avons pu mettre en évidence la nature duale de l’activité de TopA, qui module le niveau de surenroulement d’une molécule d’ADN en augmentant ou en diminuant le nombre de liens topologiques en fonction de la nature du substrat d’ADN vis-à-vis de son hybridation ou de sa déshybridation. Les résultats obtenus au cours de cette thèse permettent de mieux comprendre le fonctionnement enzymatique de TopA, de TopR1 et de TopR2 ainsi que de formuler des hypothèses quant à leurs fonctions potentielles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (178 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 161-178.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 572.7 BIZ
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T110022
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.