Stratégies de prise en charge des paraostéoarthropathies (POA) après lésion du système nerveux central : problématique de la récidive postopératoire

par François Genêt

Thèse de doctorat en Médecine physique et de réadaptation

Sous la direction de Djamel Bensmail et de Serge Poiraudeau.

Soutenue en 2011

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Les Paraostéoarthropathies (POA) sont des complications osseuses, douloureuses et invalidantes survenant après lésions du système nerveux central (SNC). D’étiopathogénie mal connue, le seul traitement radical reste la chirurgie. La question de l’indication opératoire reste débattue. L’analyse épidémiologique d’une base de données historique constituée d’une série de 357 patients adultes consécutifs ayant été victime d’une lésion du SNC, souffrant de POA avec indication chirurgicale (570 chirurgies) a permit d’évaluer les idées reçues sur la question de la récidive postopératoire. La chirurgie précoce ne semble pas être un facteur de récidive (Genet, PLoS ONE, 2011). La chirurgie tardive expose au risque de complications per et postopératoires  (Genet, Br JBJS, 2009). L’importance des séquelles neurologiques (Genêt, JHTR, soumis) et de l’extension périarticulaire préopératoire de la POA (Genet, PLoS ONE, soumis) ne semblent pas être des facteurs prédictifs du risque de récidive.

  • Titre traduit

    Heterotopic ossification management after central nervous system lesion : the problem of recurrence


  • Résumé

    Heterotopic ossification (HO) is a painful and disabling bone complication, occurring after central nervous system (CNS) damage. The etiopathogeny is poorly understood and the only radical treatment is surgery. The question of the indication for surgery remains debated. Epidemiological analysis of a historical database comprising a series of 357 consecutive adult patients with a CNS lesion and suffering from an HO with surgical indication (570 surgeries) was used to assess perceptions about the issue of postoperative recurrence. Early surgery does not appear to be a factor in recurrence (Genet, PLoS ONE, 2011). A too late surgery exposes the risk of postoperative complications (Genet, JBJS Br, 2009). The importance of neurological sequelae (Genet JHTR, submitted) and the extension around the joint of the HO before surgery (Genet, PLoS ONE, submitted) do not seem to be predictors of recurrence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (252 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 210-229. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 612.7 GEN
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T110019
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9147
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.