Heteroepitaxie du diamant sur iridium

par Anthony Chavanne

Doctoral thesis in Electronique et sciences des matériaux

Sous la direction de Jean-Charles Arnault.

Soutenue en 2010

à Versailles-St Quentin en Yvelines .

  • Titre traduit

    Diamond heteroepitaxy on iridium


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’objectif principal de ce travail de thèse concerne la réalisation de films de diamant mosaïque épitaxié sur iridium en mettant en œuvre la nucléation assistée par polarisation. Ce travail s’est donc concentré sur trois axes: (i) Le développement de conditions conduisant à l’hétéroépitaxie du diamant sur l’iridium à partir d'un porte-échantillon spécifique. Deux modes de nucléation ont alors été obtenus, le premier par cristaux isolés, le deuxième par formation de domaines. Ce deuxième mode de nucléation spécifique à l’iridium se différencie par une croissance de diamant non observable par les méthodes conventionnelles au cours de l’étape de nucléation et un taux d’épitaxie des cristaux proche de 100%. (ii) L'étude des mécanismes impliqués dans la formation de l'interface diamant / iridium par une approche séquentielle sous ultra-vide en utilisant des techniques de spectroscopies électroniques (XPS et Auger). Celles-ci ont permis de mettre en évidence la solubilisation du carbone dans l’iridium, l’implantation du carbone dans les premiers nanomètres de l’iridium lors de la nucléation assistée par polarisation et la formation de diamant dès les premiers instants de la croissance. (iii) L'évaluation de la qualité des films de diamant mosaïque épais (≈100µm), réaliser avec un protocole de croissance spécifique se basant sur l’anisotropie des vitesses de croissance des faces (001) et (111). Les caractérisations des films de diamant mosaïque par diffraction des rayons X, par spectroscopie Raman et par cathodoluminescence ont montré que la nucléation par domaines permet d’obtenir des films de diamant mosaïque au niveau de l’état de l’art.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 f.)
  • Annexes : Notes bibliogr. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 530.4 CHA
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T110014
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.