Caractérisation de la coordination motrice des membres inférieurs lors de la marche des patients hémiparétiques

par Emilie Hutin

Thèse de doctorat en Biomécanique

Sous la direction de Franck Barbier.

Soutenue en 2011

à Valenciennes .


  • Résumé

    La parésie, l’hyperactivité musculaire et la rétraction des tissus mous sont les principaux mécanismes physiopathologiques responsables de la dégradation de la marche dans l’hémiparésie. Lors de la prise en charge du patient hémiparétique, le questionnement du clinicien s’articule autour de la part de responsabilité de chaque mécanisme, et de l’impact des traitements sur l’organisation globale du mouvement et la qualité de la marche. L’analyse de la coordination inter-segmentaire, utilisant la mesure de la phase relative continue dans le plan sagittal, apporte des éléments de réponse à cette problématique clinique. La quantité et les variations du déphasage entre les segments des membres inférieurs dans les phases du cycle de marche décrivent les stratégies de coordination motrice. Des paramètres issus de la phase relative continue inter-segmentaire, apportent des informations spécifiques quant à l’origine physiopathologique des déficits cinématiques pour aider au choix du traitement, à l’incidence des conditions de réentraînement de la marche, et aux bénéfices d’un traitement. Cette analyse, complémentaire aux évaluations cliniques réalisées dans la pratique courante, met en évidence la restriction de possibilités de modulation par les mécanismes physiopathologiques dans le membre inférieur parétique, et des mécanismes de compensation dans le membre inférieur non-parétique. Les résultats de ce travail pourraient inciter les cliniciens à déterminer les stratégies de coordination motrice, pour définir les traitements permettant au mieux de réduire les anomalies de la marche des patients présentant une lésion motrice du système nerveux central.

  • Titre traduit

    Lower limb coordination patterns in hemiparetic gait


  • Résumé

    Paresis, muscle hyperactivity and soft tissue retraction are the main mechanisms responsible for the gait disturbance in hemiparesis. In the rehabilitation management of hemiparetic patients, clinicians try to determine the responsibility of each mechanism, and to quantify the impact of treatments on movement organization and gait efficiency. Inter-segmental coordination analysis, using measurement of the continuous relative phase in the sagittal plan, can assist in reaching these objectives. The amount of dephasing between lower limb segments, in each phase of the gait cycle, sheds light on the coordination pattern. Relevant parameters of the inter-segmental continuous relative phase may reveal specific information such as the predominance of neurological and orthopedic factors implied in the kinematic deficits, the impact of various gait rehabilitation conditions, or treatment-related benefits. This analysis, complementary to routine clinical examination, may also disclose specific motor deficits in the paretic lower limb, and compensatory strategies at work in the non-paretic lower limb. The findings reported in this thesis may encourage rehabilitation clinicians to carefully study coordination patterns, which may help define optimized treatments to lessen gait impairment in spastic paresis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (229 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 138-157

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Polytechnique Hauts-de-France. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 900840 TH
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.