Etude de l'impact de la protéine antimicrobienne humaine hCAP18/LL-37 sur le cancer du sein

par Sami Zreika

Thèse de doctorat en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Günther Weber.

Soutenue le 15-12-2011

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec SST/08/A/U INSERM 921 - Nutrition, Croissance et Cancer (équipe de recherche) .

Le président du jury était Philippe Bougnoux.

Le jury était composé de Jean-Paul Dehaye, Sébastien Roger.

Les rapporteurs étaient Halima Ouadid-Ahidouch, Gilles Pagès.


  • Résumé

    Le peptide hCAP18/LL-37, une partie de la défense immunitaire innée, a maintenant été reconnu comme multifonctionnelle pour les cellules eucaryotes. Nos études démontrent sa contribution au développement du cancer, montrant qu'il est surexprimé dans la plupart des tumeurs mammaires humaines, active la signalisation la famille de ERBB et augmente le potentiel métastatique des cellules cancéreuses du sein. Notre comparaison des deux lignées du cancer du sein n'a pas révélé de récepteurs communs, mais une structure peptidique identiques mais de chiralité différente est pré requis pour le peptide dans toutes ses activités. Nous émettons l'hypothèse que LL-37 active indirectement des récepteurs transmembranaires en se liant à la membrane cellulaire. Des peptides tronqués dérivés de LL-37 inhibent ses activités et peuvent aider à concevoir une future thérapie anticancéreuse.

  • Titre traduit

    Study on the impact of the human antimicrobial peptide hCAP18/LL-37 in the breast cancer


  • Résumé

    The peptide hCAP18/LL-37, part of the innate immune defense, has now been recognized as multifunctional for eukaryotic cells. Our studies demonstrate its contribution to cancer development, showing that it is overexpressed in most human breast tumors, activates ERBB signaling and increases the metastatic potential of breast cancer cells. Our comparison on two breast cancer lines did not reveal any common receptors but identical structural prerequisites for the peptide in all its activities. We hypothesize that LL-37 indirectly activates transmembrane receptors by attaching to the cellular membrane. Truncated derivatives inhibit its activities and may help to design a future anticancer therapy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?