Effets de phytobiotiques sur les performances de croissance et l'équilibre ou microbiote digestif du poulet de chair

par Sarah Guardia

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Jean-François Guillot et de Irène Gabriel.

Soutenue le 14-12-2011

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec Station de recherches avicoles (Nouzilly, Indre-et-Loire) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Claude Chevrier.

Le jury était composé de Fabien Alleman.

Les rapporteurs étaient Richard Ducatelle, Diego Morgavi.


  • Résumé

    Suite à l’interdiction de l’utilisation des antibiotiques facteurs de croissances dans l’alimentation animale en 2006, des méthodes alternatives sont proposées aux éleveurs, notamment les phytobiotiques. Cependant, l’efficacité de ces molécules, telle que décrite dans la littérature, est variable, et leur modes d’action est mal connu. Nous avons pu mettre en évidence un effet important des conditions d’élevage dans la réponse des poulets aux deux modèles de phytobiotiques étudiés. Ils améliorent les performances zootechniques des animaux placés dans des conditions défavorables à leur croissance. Dans des conditions très dégradées, l’utilisation couplée de phytobiotiques portant des activités biologiques variées s’est avéré plus efficace. De plus, les modèles étudiés comprenant de nombreuses molécules exerçant une activité antibactérienne in vitro, nous avons étudié in vivo la réponse du microbiote digestif à leur ingestion par l’animal. Des modifications du microbiote digestif ont été observées et pourraient en partie expliquer l’amélioration de leur croissance.

  • Titre traduit

    Impact of phytobiotic blends on growth performance and digestive microbiota of broiler chickens


  • Résumé

    The banning of antibiotic growth promoters for livestock feeding led to the development of several alternatives, including phytobiotics. However, their efficiency as growth promoters is inconstant between scientific studies and their mechanisms of action are poorly known. In the present work, the rearing conditions strongly affect the efficiency of two phytobiotics models. They improved the chickens’ growth performance when the rearing conditions were unfavorable to the growth. When strongly deteriorated, the combination of phytobiotics showing various biological activities was more efficient. As the phytobiotics used in the present study contains numerous molecules with an in vitro antibacterial activity, the impact of those phytobiotics on chickens’ digestive microbiota was studied in vivo. Changes in chickens’ digestive microbiota were observed which could partly explain the chickens’ growth improvement.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.