Mécanismes moléculaires impliqués dans la résistance au lévamisole chez les strongles digestifs

par Aymeric Fauvin

Thèse de doctorat en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Jacques Cabaret et de Cédric Neveu.

Soutenue le 26-05-2011

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec Pôle santé animale (Tours) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Denis Rasschaert.

Les rapporteurs étaient Roger K. Prichard, Robin Beech.


  • Résumé

    Actuellement, la lutte contre les strongles digestifs est essentiellement basée sur l’utilisation de traitements anthelminthiques. Cependant, leur utilisation massive a conduit à l’apparition d’isolats résistants. L’optimisation des stratégies de lutte nécessite une meilleure connaissance des mécanismes moléculaires impliqués dans l’acquisition de la résistance. Dans ce contexte, nous avons cherché à identifier le récepteur au lévamisole, une des molécules anthelminthiques les plus utilisée en élevage. Nous avons mis en évidence l’existence d’une forme tronquée d’une des sous-unités du récepteur au lévamisole chez certains isolats résistants des 3 principales espèces de strongles digestifs : Haemonchus contortus, Teladorsagia circumcincta et Trichostrongylus colubriformis. Le rôle de cette forme tronquée dans la fonctionnalité du récepteur a été testé en reconstituant le récepteur au lévamisole d’H. contortus en œufs de xénope. Ainsi, nous avons montré que la forme tronquée perturbe le fonctionnement normal du récepteur. Ce résultat constitue la première validation fonctionnelle d’un mécanisme moléculaire de résistance au lévamisole chez un nématode parasite.

  • Titre traduit

    Molecular mechanisms involved in levamisole resistance in gastrointestinal strongyles


  • Résumé

    The control of gastrointestinal strongyles is largely based on the use of anthelmintic treatments. However, the widespread use of these treatments has led to the emergence of resistant isolates. The optimization of control strategies requires a better understanding of the molecular mechanisms involved in the acquisition of resistance. In the present study, we have identified the receptor of levamisole, an anthelmintic molecule widely used in livestock. We demonstrated the existence of a truncated form of subunits in some resistant isolates in the 3 main species of gastrointestinal nematodes: Haemonchus contortus, Teladorsagia circumcincta and Trichostrongylus colubriformis. The role of this truncated form in the receptor functionality was tested by reconstituting the receptor of levamisole of H. contortus in Xenopus oocytes. Thus, we showed that the truncated form disrupts the normal function of the receptor. Here we provide the first functional evidence for a molecular mechanism involved in levamisole resistance in a parasitic nematode.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.