De l'accentuation lexicale en anglais australien standard contemporain.

par Marjolaine Martin

Thèse de doctorat en Linguistique anglaise

Sous la direction de Jean-Michel Fournier.

Soutenue le 09-12-2011

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Laboratoire ligérien de linguistique (Orléans ; 2004-2011) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Alain Deschamps.

Le jury était composé de Peter Collins, Anne Przewozny-Desriaux.

Les rapporteurs étaient Nicolas Ballier, Jean-Louis Duchet.


  • Résumé

    La littérature scientifique dédiée à l’accentuation en anglais australien standard contemporain (SAusE) est, contrairement à celle qui concerne la prononciation de ses voyelles, peu étendue. Après un chapitre introductif proposant le contexte historique dans lequel le SAusE est né et a été décrit, sa définition actuelle ainsi que sa description phonologique, notre étude est consacrée à un examen systémique de l’accentuation lexicale en SAusE. Un corpus test a été mis en place spécifiquement, qui comporte la quasi-totalité des verbes dissyllabiques, des préfixés pluricatégoriels et des exceptions aux règles d’accentuation des mots de deux syllabes et plus, ainsi qu’un large échantillon d’emprunts aux langues aborigènes. Ces quelques 3500 items ont été choisis précisément parce qu’ils font partie des mots les plus susceptibles de connaître une variation accentuelle en anglais contemporain. Notre approche se situe dans la lignée de Lionel Guierre et propose un traitement dictionnairique dans lequel les éléments du corpus sont tous étudiés au travers des données de chacune des éditions les plus récentes des Longman Pronouncing Dictionary, Cambridge English Pronunciation Dictionary et Macquarie Dictionary qui constituent les dictionnaires de références dans le domaine de la prononciation de l’anglais. Ces données ont été complétées, lorsque cela était nécessaire, par des données fréquentielles issues du Corpus of Contemporary American English et par des données orales enregistrées spécialement pour cette étude, selon une démarche similaire à la première partie du protocole du projet Phonologie de l’Anglais Contemporain. Notre analyse met en évidence une grande stabilité accentuelle intervariétale entre le SAusE, l’anglais britannique standard et l’anglais américain standard et propose un relevé étayé et détaillé des spécificités accentuelles lexicales du SAusE contenues dans le corpus étudié.

  • Titre traduit

    Of lexical stress in contemporary standard australian English


  • Résumé

    The scientific literature dedicated to word stress in contemporary standard Australian English (SAusE) is not very extensive contrary to the one dealing with the pronunciation of vowels in this variety of English. We will introduce the historical context in which SAusE first emerged and was described, its current definition as well as its phonological description. Our study is then devoted to the systemic study of lexical word stress in SAusE. A corpus was specifically put together for this particular research : it includes most of the dissyllabic verbs, of the prefixed multicategorial words and of the words that are exceptions to the rules of word-stress assignment in English, as well as a large sample of borrowings from Aboriginal languages. These 3500 items were not chosen randomly : they are words which specifically tend to show word-stress variation in contemporary English. Our approach follows Lionel Guierre’s and offers a dictionary treatment in which all the elements of our corpus are studied using the data of each of the most recent editions of the Longman Pronouncing Dictionary, the Cambridge English Pronunciation Dictionary and the Macquarie Dictionary, all reference books on English pronunciation. Frequency data extracted from the Corpus of Contemporary American English and oral data recorded for this study (following a protocol similar to that which is applied in the first part of the project Phonologie de l’Anglais Contemporain) were added to the dictionary data when necessary. Our analysis brings to the fore a great accentual intervarietal stability between SAusE, standard British English and standard American English, and offers a detailed and complete list of the lexical accentual specificities of SAusE ascertained through our study.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.