Les conceptions de l'aventure dans l'oeuvre romanesque de Diderot.

par Raid Jabbar Habib

Thèse de doctorat en Lettres Modernes. Littérature du XVIIIe siècle

Sous la direction de Jean-Jacques Tatin-Gourier.

Soutenue le 01-04-2011

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Équipe d'accueil Histoire des représentations (Tours) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Radivoje Konstantinovic.

Le jury était composé de Nicole Masson.


  • Résumé

    Après une enquête lexicographique sur les termes « aventure » et « aventurier » dans les dictionnaires en usages au XVIIIe siècle, nous nous sommes intéressés aux éléments déclencheurs de l’aventure dans l’œuvre romanesque de Diderot. La focalisation sur le hasard mais aussi l’accent mis sur l’imaginaire des personnages-et ses déterminations par le rêve, la rêverie et la lecture-permettent de conférer d’entrée de jeu au roman une dimension philosophique. Les développements de ces aventures confortent amplement cette dimension philosophique. Dans ces développements l’accent est toutefois mis sur les passions des aventuriers, sur leur dimension transgressive. Il semble que les aventuriers des romans de Diderot côtoient tout particulièrement l’errance et la folie. Il est bien une marginalité toute particulière des aventuriers de Diderot : la mise en regard et la comparaison avec les aventuriers mis en scène par d’autres romanciers des Lumières (Lesage, Voltaire notamment) le mettent nettement en évidence. L’étude dans un troisième temps des finalités de l’aventure diderotienne permet de comprendre comment les aventures narrées concourent à l’affirmation de la liberté individuelle et sont lourdes de connotation morales et politiques. Mais il est une véritable originalité des aventuriers de Diderot : leur lien à l’art, à la peinture et à la musique. Diderot romancier demeure bien le critique d’art des Salons.

  • Titre traduit

    The concept of adventure in the fiction writing of Diderot


  • Résumé

    After a lexicographical research into the terms “adventure” and “adventurer” used in the Eighteenth century dictionaries, we were interested in the elements adventure that manifest in the fiction writing of Diderot. The focus is on accidental instances, but stress is also laid on the imaginary characters and their determinations led by dream, daydream, and reading, allowing to confer a philosophical dimension from the beginning of the novel.The development of these adventures amply consolidates this philosophical dimension. In these developments, the stress is always laid on the adventurers’ passions and on their non-conformist dimension. It is seems that the adventurers in Diderot’s novels lead the life of a wanderer and display madness. They, in particular, display non-conformism: This is evident when you compare them with the adventurers produced by the Lumière novelists (especially by Lesage and Voltaire). The third and the final stage of the Diderotian adventure study seeks to understand how the narrated adventures contribute to defending individual freedom and how they carry heavy moral and political connotations. It is for the true originality of Diderot’s adventurers (their bond with art, painting, and music) that his novels are still thriving in the art critique forums.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.