Harcèlement et brimades envers des élèves en situation de handicap, et impact sur leur bien-être et leur qualité de vie

par Mariane Sentenac

Thèse de doctorat en Épidémiologie

Sous la direction de Hélène Grandjean et de Catherine Arnaud.

Soutenue en 2011

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les brimades entre élèves est un phénomène fréquent à l'école et pourtant mal connu, en particulier en France. Les enfants en situation de handicap perçue comme " différents " par leurs camarades valides, sont plus à risque d'être la cible d'attitudes et de comportements négatifs. La réalisation d'une revue de la littérature a permis de recenser les travaux qui ont étudié les brimades envers des élèves en situation de handicap; et d'identifier les programmes de prévention visant à réduire ce phénomène. Des travaux originaux réalisés en population générale auprès d'élèves âgés de 11 à 15 ans et scolarisés dans des établissements ordinaires ont permis 1) de décrire la fréquence des victimes de brimades parmi les élèves en situation de handicap dans des contextes culturels différents ; 2) d'explorer le risque supplémentaire d'être brimé en fonction du degré de sévérité de la condition ; et 3) d'explorer l'impact d'un tel comportement sur le bien-être des jeunes en situation de handicap.

  • Titre traduit

    Peer-victimization among students reporting disability and chronic illness, and impact on their well-being and quality of life


  • Résumé

    Bullying is a relatively common experience among school children in countries throughout the world. Bullying is an act of gaining power over others, and less powerful children may find themselves easy victims, making children with a disability or a chronic illness at increased risk for victimization compared to their peers. A systematic review of the literature was carried out to explore the increased risk for peer-victimization amongst children with chronic conditions compared to others, considering a variety of chronic conditions; and to provide a review of intervention programs designed to reduce negative attitudes or peer-victimization at school toward children with chronic conditions. Secondly, peer-victimization was investigated among students aged 11, 13, and 15 years in mainstream schools in Europe, with the objectives 1) to describe the frequency of peer-victimization in students according to their chronic condition status in different environments; 2) to document the additional risk of peer-victimization associated with the level of the condition; and 3) to explore the impact of peer-victimization on the well-being and the quality of life of these students.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (49 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 42-45. Annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?