Écologie et fonctionnement des communautés lichéniques saxicoles-hydrophiles

par Clother Coste

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Éric Chauvet et de Thierry Lamaze.

Soutenue en 2011

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Algues et champignons ont formés par association symbiotique les lichens qui, de par leur amplitude écologique, ont pu coloniser tous les milieux. Nous proposons d'appeler " hydrophiles ", les lichens soumis à des périodes d'immersion par les eaux d'un cours d'eau. Les compositions floristiques des communautés lichéniques hydrophiles ont été définies par leur durée annuelle d'immersion. Les groupements subhydrophiles sont immergés pendant moins de trois mois, les groupements mésohydrophiles pendant plus de trois mois et moins dix mois et enfin les groupements hyperhydrophiles sont immergés plus de dix mois de l'année. Sur la base de trois cent relevés effectués par la méthode de prélèvement intégral, un schéma phytosociologique a été construit. Les lichens présents aux différents niveaux de noyage et d'altitude des cours d'eau forment une classe au sein de laquelle sont identifiés les trois ordres phytosociologiques caractérisés par la durée annuelle d'immersion. Dans chacun de ces ordres, deux alliances sont définies par l'étage bioclimatique. Pour chacune de ces six alliances, des associations de plusieurs lichens existent et sont définies par leurs caractéristiques biotiques. Du fait de leur fréquence dans un niveau d'immersion et de l'importance de leur recouvrement, quatre lichens " modèles " ont été retenus (une espèce aérienne et trois hydrophyles). Pour la première fois concernant des lichens hydrophiles, les flux de CO2 et d'O2 ont été quantifiés sous différents éclairements, en milieux aquatique et aérien. Les pigments photosynthétiques ainsi que l'ergostérol ont été estimés ; la réponse du potentiel photochimique (psi PSII) au taux d'hydratation a été caractérisée. L'activité photosynthétique et respiratoire des lichens hydrophiles est comparable à celle de la littérature pour les lichens aériens. Les lichens hydrophiles démontrent des cinétiques rapides d'hydratation-déshydratation lors des transitions immersion-exondation. Psi PSII s'avère très sensible à ces transitions. Pour toutes les fonctions étudiées, des différences significatives apparaissent entre les lichens hyper et subhydrophile alors que les lichens mesohydrophiles se comportent de façon intermédiaire. Nos résultats constituent la première caractérisation écologique et fonctionnelle des lichens hydrophiles. Ils pourront certainement être exploités et développés pour permettre une meilleure compréhension du rôle des lichens dans la colonisation des terres émergées par les phanérogames.

  • Titre traduit

    Ecology and functioning saxicolous hydrophilic lichenic communities


  • Résumé

    Algae and fungi have formed lichens by symbiotic association, which, due to their ecological amplitude, have been able to colonise all environments. We propose that lichens subject to periods of immersion in river water be called "hydrophilic". The floristic compositions of hydrophilic lichen communities were defined by the annual duration of their immersion. The sub-hydrophilic groups were immersed for less than three months, the meso-hydrophilic groups for more than three months and less than ten months and finally the hyper-hydrophilic groups were immersed for more than ten months of the year. A phytosociological schema was created, based on three hundred surveys conducted by the integral sampling method. The lichens present at the various levels of embedment and river altitude form a class comprising of three phytosociological orders, characterised by the annual duration of immersion. Two alliances are defined for each of these orders, by bioclimatic stage. For each of these six alliances there are associations of several lichens, which are defined by their biotic characteristics. Due to their frequency of immersion and the significance of their recovery, four "model" lichens were selected (one aerial and three hydrophilic species). For the first time with regards to hydrophilic lichens, the flow of CO2 and O2 were quantified under different lighting, aquatic and aerial. Photosynthetic pigments and ergosterol were valued; the photochemical potential (psi PSII) response to the rate of hydration was qualified. The photosynthetic and respiratory activity of the hydrophilic lichens is comparable to the literature on aerial lichens. The hydrophilic lichens present rapid hydration-dehydration kinetics during transitions between immersion and exposure. Psi PSII proves to be very sensitive to these transitions. For all of the functions studied, significant differences appeared between the hyper and sub-hydrophilic lichens, whilst the meso-hydrophilic lichens behaved intermediately. Our results constitute the first ecological and functional characterisation of hydrophilic lichens. They will certainly be exploited and developed in order to provide a better understanding of the role of lichens in land surface colonisation by phanerogams.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (131 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 94-99

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 TOU3 0315
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.