Apports de la paléogénétique à l'histoire du peuplement précolombien des Andes méridionales (Vème – XVème siècles)

par Fanny Mendisco

Thèse de doctorat en Anthropologie moléculaire

Sous la direction de Christine Keyser et de Bertrand Ludes.

Soutenue en 2011

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Le principal objectif de ce travail de thèse était de reconstruire la dynamique de peuplement des Andes méridionales grâce à une étude diachronique (entre le Ve et le XVe siècle) de groupes anciens issus de différents étages écologiques de la région (hauts-plateaux, vallées tempérées et piedmont andin). Pour appréhender cette problématique, nous avons étudié directement les populations anciennes grâce à l'ADN ancien. Des analyses génétiques ont été menées sur des échantillons correspondant à 103 individus anciens. Pour cela, une approche originale, combinant l'étude de différents marqueurs génétiques à l'aide de méthodes classiques et innovante, a été mise en place. Nous avons pu démontrer que si d'un point de vue biologique une certaine unité se dégage de l'ensemble de la région, laissant supposer une origine commune, d'un point de vue culturel, des disparités sont évidentes, notamment au niveau des pratiques funéraires. La comparaison de ces résultats avec les données génétiques contemporaines démontre que les habitants des Andes méridionales semblent former une entité homogène légèrement différenciée du reste du complexe andin. Il est donc possible que l'influence des grandes civilisations n'ait été qu'indirecte dans cette région méridionale. Seul l'empire Inca a eu un impact significatif sur le pool génétique des populations autochtones. De manière générale, la structure génétique actuelle de l'ensemble des populations de l'aire andine ne semble pas être le résultat de la colonisation initiale, mais plutôt le résultat d'un renouvellement, débuté avec l'expansion Inca et accentué par la colonisation européenne.

  • Titre traduit

    History of the pre-Colombian peopling of the southern Andes (5th - 15 th centuries) : benefits of ancient DNA


  • Résumé

    The main goal of this thesis was to reconstruct the peopling of the southern Andes, thanks to a diachronic study (between the 5 and 15 centuries AD) of ancient groups from different subareas of the region (highlands, upper valleys and Andean foothills). To address this issue, we chose to directly study ancient populations thanks to ancient DNA. Genetic analyses were carried out on biological samples from 103 ancient individuals. An original approach, combining the study of various genetic markers using conventional and innovative, was established. On the one hand, the analyses revealed that all the studied populations are genetically homogeneous, suggesting a common origin. On the other hand, from a cultural point of view, disparities are evident, in particular in terms of burial practices. The comparison of these results with the available contemporary data demonstrates that the inhabitants of the southern Andes seem to form a homogeneous entity slightly differentiated from the rest of the Andean complex. It is possible that the influence of the Andean civilizations was only indirect in this southern region. Only the Inca Empire had a significant impact on the gene pool of the autochthonous populations. In a general way, the genetic structure of all the current populations of the Andean area does not seem to be the result of the initial colonization. It rather seems to be the result of a replacement of population, which began with the Inca expansion and which was increased by the European colonization.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (269 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-230

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 TOU3 0279
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9531

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2011TOU30279
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.