Exploration fonctionnelle du génome de mycoplasma agalactiae : recherche des facteurs de virulence en culture cellulaire

par Agnès Skapski

Thèse de doctorat en Pathologie, toxicologie, génétique et nutrition

Sous la direction de Christine Citti et de Eric Baranowski.

Soutenue en 2011

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Mycoplasma agalactiae est l'agent étiologique de l'agalactie contagieuse des petits ruminants, maladie inscrite sur la liste de l'OIE. Le développement d'un système de criblage en culture cellulaire a permis de mener une étude à haut-débit des interactions entre M. Agalactiae et les cellules de l'hôte. Au cours de cette étude, 62 loci potentiellement impliqués dans les interactions hôte-mycoplasme ont été identifiés, une majorité codant pour des protéines membranaires. Par ailleurs, le locus NIF, un facteur de virulence impliqué dans la formation des groupes fer-soufre chez certaines bactéries pathogènes, s'est révélé essentiel pour la croissance de M. Agalactiae en culture cellulaire. Cette étude montre également le rôle important que pourraient jouer certaines régions intergéniques dans les interactions hôte-mycoplasme. Ces résultats offrent de nouvelles pistes pour la compréhension des mécanismes de virulence chez les mycoplasmes et des outils pour le développement de stratégies vaccinales adaptées à ces pathogènes atypiques.

  • Titre traduit

    Mycoplasma agalactiae functional genomic study : analysis of virulence factors under cell culture conditions


  • Résumé

    Mycoplasma agalactiae is the etiological agent of contagious agalactia, a disease of small ruminants that is listed by the OIE. A cell culture assay was developed for the high-throughput analysis of the interactions between M. Agalactiae and host cells. This approach identified 62 loci potentially involved in host-mycoplasma interactions, most of them encoding membrane proteins. Moreover, the NIF locus, a virulence factor involved in the synthesis of iron-sulfur cluster in several pathogenic bacteria, was found as essential for M. Agalactiae proliferation in cell culture, while dispensable for axenic growth. Remarkably, this study also revealed that intergenic regions may play unexpected roles in mycoplasma-host interactions. These results provide a new approach to study pathogenic processes in mycoplasma infections and new means for the development of efficient vaccine strategies adapted to these unconventional pathogens.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 p.)
  • Annexes : Références bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 TOU3 0199
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8668
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.