Régulation des dépenses pharmaceutiques hospitalières

par Blandine Juillard-Condat

Thèse de doctorat en Santé publique

Sous la direction de Florence Taboulet.

Soutenue en 2011

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La dépense de médicaments à l'hôpital représente en France environ 20% de la dépense pharmaceutique totale. Cette dépense se caractérise par un taux de croissance annuel moyen de 8,8%, très supérieur à l'objectif national d'évolution des dépenses d'assurance maladie pour les établissements de santé (en moyenne 4,4% sur la même période). Quelle est l'efficience des mécanismes de régulation des dépenses de médicaments à l'hôpital ? Pour répondre à cette question, nous cherchons dans un premier temps à identifier les facteurs explicatifs de la croissance de ces dépenses, au travers de deux études : la première, réalisée sur les données du CHU de Toulouse sur 2001-2010, quantifie l'impact du prix, de la quantité et de la nature des médicaments consommés sur la croissance des dépenses. La deuxième étude explore la modification de la structure de consommation par l'exemple des anti-TNFa dans la polyarthrite rhumatoïde. Comment les dispositifs de régulation des dépenses agissent-ils sur ces facteurs ? C'est l'objet de la deuxième partie de notre thèse, qui analyse successivement les phases d'évaluation et de régulation du prix des médicaments à l'hôpital. Depuis 10 ans, la mise en place de nouveaux mécanismes de régulation de la dépense pharmaceutique hospitalière ne s'accompagne pas d'un infléchissement de son taux de croissance. Cette croissance s'avère être principalement nourrie par un petit nombre de médicaments très coûteux, à valeur thérapeutique ajoutée élevée. L'évaluation du ratio coût efficacité de ces molécules pourrait permettre d'introduire une dimension économique dans les référentiels de prescription, et d'apporter de nouveaux critères de fixation des prix.

  • Titre traduit

    Regulation of hospital drug expenditures


  • Résumé

    In France, hospital drugs expenditures represent about 20% of total pharmaceutical expenditure. Hospital drug expenditure is characterized by a high annual growth rate : 8,8% over the period 1999-2009. This growth rate is much higher than the evolution of national health insurance spending objective for health facilities (average annual growth 4. 4% over the same period). Are mechanisms of regulation of hospital drugs expenditure inefficient? To answer this question, we seek first to identify the drivers of growth of these expenditures, through two studies. The first study, based on the data of the Toulouse CHU between 2001 and 2010, quantifies the impact of three factors on the expenditure growth : unit prices, quantities, and nature of the drugs used. This last phenomenon is explored in a second study, that concerns rheumatoid arthritis, which support has been deeply modified by the appearance of the anti-TNFa. How tools designed for regulating the hospital pharmaceutical expenditure act on these factors? It is the object of the second part of our thesis. In a first chapter, we are interested in the drug evaluation phase. In a second chapter, we raise the question of the regulation of the prices of medicines in healthcare facilities. For 10 years, new tools for hospital pharmaceutical expenditure regulation did not really affect the growth rate of these expenditures. This growth is mainly fed by a small number of very expensive drugs, with important added therapeutic value. The assessment of the cost effectiveness ratio of these molecules could allow to introduce an economic dimension in clinical guidelines, and to provide new criteria for drug prices fixation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (431 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 298-324

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 TOU3 0187
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8483
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.